Reconfinement : les tournages se poursuivent

Suite à la situation sanitaire lié au Covid, e Président de la République a annoncé un nouveau confinement mis en place dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 octobre, qui fait suite au couvre-feu instauré instauré depuis le 24 octobre.
Les salles de cinéma vont devoir (re)baisser le rideau mais les tournages peuvent se poursuivre.

Dans une allocution télévisée le 28 octobre, le Président de la République a annoncé la mise en place d’un nouveau confinement dans tout le pays suite à la situation sanitaire préoccupante engendrée par le Covid.
Ce reconfinement national est instauré dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 octobre ; il fait suite au premier confinement subi au printemps dernier et au couvre-feu qui était en vigueur depuis le 24 octobre dans 54 départements français et une collectivité d’Outre-mer.
Les salles de cinéma vont donc devoir (re)baisser le rideau, après avoir fermé leurs portes une première fois entre le 15 mars et le 22 juin dernier.
Les tournages peuvent néanmoins se poursuivre.
“Le confinement annoncé préserve la possibilité d’organiser tout tournage en intérieur ou extérieur dans le respect du protocole sanitaire en vigueur” a ainsi indiqué le Ministère de la Culture.
Le Premier ministre Jean Castex a détaillé les mesures mises en place par le gouvernement devant l’Assemblée nationale le 29 octobre au matin.
Il a précisé que les tournages seraient maintenus.
“Pour la culture, nous autorisons le travail préparatoire aux spectacles, les répétitions, les enregistrements et les tournages afin de préparer les activités de demain.”

La fin du reconfinement est prévue – pour le moment, en tout cas – le mardi 1er décembre (2020 :).
Pour Régine Vial, distributrice aux Films du Losange, “Le cinéma, ce n’est pas qu’un loisir, un divertissement : c’est une nourriture de l’âme”.
Pour tous les professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, les auteurs, réalisateurs, producteurs, distributeurs, techniciens, acteurs, agents artistiques, attachés de presse… c’est aussi un vrai métier, souvent une passion, une activité essentielle.

Restons vigilants, bon courage à tous !