Voltaire, mixte

Télévision

Format : 8 x 52′

Stade : Tournage

Dates de tournage : à partir du 3 août 2020

Lieux de tournage : Saint-Jean-d'Angély (Charente-Maritime)


Réalisation
  • Alexandre Castagnetti (épisodes 1 à 4)
  • Akim Isker
  • Edouard Salier (épisodes 5 à 8)
Scénario
  • Marie Roussin (showrunner et créatrice)
  • Frédéric Faurt
  • Julie-Albertine Simonney
  • Vladimir Haulet
  • Bertrand Marzec
  • Clémence Madeleine-Perdrillat
  • Hélène Le Gal
Production
  • En Voiture Simone
Coproduction
  • Autopilot Entertainment
Diffusion
  • Amazon Prime Video
Directeur de Production
  • Olivier Lambert
Casting
  • Emmanuelle Prévost
Acteurs
  • Pierre Deladonchamps
  • Nina Meurisse
  • Maud Wyler
  • Anne Le Ny
  • Léonie Souchaud
  • Gaspard Meier-Chaurand
  • Lula-Cotton Frapier
  • Arthur Legrand

Synopsis

1963. Le lycée Voltaire, jusqu’alors réservé aux garçons, accueille pour la première fois des filles. Elles sont peu nombreuses, mais avec leur arrivée, c’est toute la vie du lycée qui est bouleversée, pour les élèves comme pour les professeurs.

Précédent synopsis
Nous sommes en 1962. Dans quelques minutes, des hordes de lycéens passeront les grandes portes de l’établissement. Et pour la première fois, il y aura parmi eux… des filles. Le Lycée Voltaire, jusqu’alors lycée de garçons, va devenir le premier lycée mixte de la ville d’Angers et du département. Les filles sont peu nombreuses, mais avec leur arrivée c’est toute la vie d’un lycée qui est bouleversée, du côté des élèves comme des professeurs, chez les garçons comme chez les filles. Le lycée évolue, les rapports hommes-femmes se transforment, les mœurs changent, et avec eux, c’est le visage d’une nouvelle société française qui se dessine.

Info+
Prévue pour une diffusion sur Amazon Prime en 2021, la série chorale Voltaire mixte est conçue pour courir sur plusieurs saisons jusqu’à Mai 68.

Note
Le tournage de la série Voltaire, mixte devait initialement avoir lieu à partir du 18 mars 2020 (jusqu’au mois de juillet), avant d’être repoussé pour cause de coronavirus. La Québécoise Anne Emond devait alors mettre en scène les quatre premiers épisodes, les quatre suivants étant réalisés par Akim Isker.