La Mémoire vive (ex Louis Buton, ex Un Vendéen résistant et déporté)

Cinéma

Stade : Développement


Réalisation
  • Jérémy Banster
Scénario
  • Jérémy Banster
Production
  • Cantina Studio
Partenaire(s)
  • Ville d’Aizenay

Synopsis

Adaptation du témoignage éponyme de Louis Buton paru chez Geste Editions.

La Mémoire vive traite de la Résistance, de déportation, de problème d’identité et de secret de famille et est inspiré de l’histoire de Louis Buton, grand-père de Jérémy Banster qui est passé par quatre camps de concentration durant le Seconde Guerre mondiale. L’action se passe de nos jours, entre la Vendée et Berlin.

L’histoire vraie de Louis Buton (1893-1981), vendéen, résistant et déporté.

Ancien combattant de 14-18, à cinquante ans, il répondit à l’appel de la Résistance et sut entraîner avec lui des ouvriers, des paysans, des artisans de sa commune. Après l’épreuve des camps, Louis Buton écrivit ses souvenirs sur des cahiers d’écolier à l’intention de sa famille.