Les Amours d’Anaïs (ex Un amour d’Aliénor)

Cinéma

Genre : 1er LM Comédie

Stade : Production

Dates de tournage : été 2020

Lieux de tournage : Paris, Région Ile-de-France


Réalisation
  • Charline Bourgeois-Tacquet
Scénario
  • Charline Bourgeois-Tacquet
Production
  • Année Zéro
  • Les Films Pelléas
Coproduction
  • Arte France Cinéma
Diffusion
  • Arte
Partenaire(s)
  • Bourse Beaumarchais-SACD
  • Atelier Next Step (Semaine de la critique) (2018)
  • Résidence Moulin d'Andé-Céci (2019)
  • CNC (aide au développement, janvier 2019, 30.000€ ; Avance sur recettes, décembre 2019)
Acteurs
  • Anaïs Demoustier
  • Valeria Bruni Tedeschi

Synopsis

Anaïs, 30 ans, a une vie amoureuse compliquée : en couple avec Raoul, un garçon de son âge, elle le trompe sans trop savoir pourquoi avec Daniel, un homme marié. Raoul la quitte, et elle commence à s’intéresser à Emilie, la femme de Daniel. S’intéresser est un mot faible. Anaïs devient fascinée par cette femme, elle s’en obsède et rêve de la rencontrer. Elle est persuadée qu’elles ont une grande histoire d’amour à vivre. Pendant ce temps-là, en province, la mère d’Anaïs retombe gravement malade. Il n’est pas interdit de penser que la jeune femme fait tout pour ne pas en être affectée.

Précédent synopsis
Aliénor, 28 ans, a une histoire avec Daniel, un homme marié qui pourrait être son père, et dont elle se désintéresse doucement. Ce qui la fascine, ce qui l’obsède, c’est Emilie, la femme de Daniel, une intellectuelle qui enseigne la littérature à la Sorbonne et qui publie des romans. Aliénor est persuadée qu’elles ont beaucoup de choses en commun, et elle va tout faire pour se rapprocher d’elle…

Note
Un Amour d’Aliénor, qui met en scène un triangle amoureux, se veut une comédie piquante, sensible, où la drôlerie des dialogues et des situations se mêlera à la sensualité des corps et aux émotions profondes.

Kultur
Un Amour d’Aliénor sera le premier long de Charline Bourgeois-Tacquet, qui a déjà mis en scène les courts métrages Joujou (2016) et Pauline asservie, une comédie hilarante passée par la 57e Semaine de la critique et le Festival de Cannes en 2018.