Saint Omer

Cinéma

Genre : 1er LM

Budget : 3,49 M€

Stade : Postproduction

Dates de tournage : à partir de fin mai 2021 (7 semaines)

Lieux de tournage : Saint-Omer, Région Hauts-de-France


Réalisation
  • Alice Diop
Scénario
  • Alice Diop
  • Amrita David
  • Marie Ndiaye
Production
  • SRAB Films
Coproduction
  • Arte France Cinéma
Distribution
  • Diaphana Distribution
Diffusion
  • Arte
  • Canal+
  • Ciné+
Partenaire(s)
  • CNC (aide au développement, janvier 2018, 14.400€ ; Avance sur recettes, décembre 2019)
  • Région Hauts-de-France (aide à l’écriture, septembre 2018, 8.000€ ; aide à la production, mai 2020, 220.000€)
  • Fonds Images de la diversité (aide à l’écriture, octobre 2018, 20.000€)
  • Région Ile-de-France
Ventes Internationales
  • Wild Bunch International
Acteurs
  • Kayije Kagame
  • Guslagie Malanda

Synopsis

Rama, romancière d’une trentaine d’années, assiste au procès de Laurence Coly aux assises de Saint-Omer. Celle-ci est accusée d’avoir tué sa fille de quinze mois en l’abandonnant sur une plage du nord de la France, au moment où la marée montait. De cette histoire, Rama voudrait écrire une adaptation contemporaine du mythe antique de Médée. Mais au cours du procès, rien ne se passe comme prévu. C’est finalement son propre rapport à la maternité que le huis clos du procès vient questionner.

Précédent synopsis
Rama, une jeune écrivaine sur le point d’être mère assiste, pour les besoins de son nouveau roman, fascinée, au procès de Laurence Coly, mère infanticide d’une fillette de quinze mois. Le procès sera pour l’écrivaine l’occasion d’interroger sa propre ambivalence quant au lien maternel. Elle en explorera les tabous, les méandres et les mystères…

Inspiré d’un fait divers retentissant, Alice Diop s’attachera également ici à révéler les non-dits d’un traitement médiatique : celui du procès d’une femme noire, troublante d’ambiguité et dont la complexité heurte une certaine France parfois pétrie d’idées reçues sur certaines de ses communautés.