Sentinelle sud

Cinéma

Genre : 1er LM

Budget : 2,3 M€

Stade : Tournage

Dates de tournage : du 24 septembre au 6 novembre 2020 (6 semaines)

Lieux de tournage : Lyon et ses environs (Région Auvergne Rhône-Alpes), La Rochelle (Région Nouvelle Aquitaine)


Réalisation
  • Mathieu Gérault
Scénario
  • Mathieu Gérault
  • Noé Debré (collaboration)
  • Nicolas Silhol (collaboration)
Production
  • Agat Films & Cie
Coproduction
  • Auvergne Rhone-Alpes Cinéma
Distribution
  • UFO Distribution
Diffusion
  • Ciné+
Partenaire(s)
  • Atelier Grand Nord (Sodec) (2013)
  • Emergence (2016)
  • Prix du Scénario (finaliste du Grand prix, 2019)
  • CNC (Avance sur recettes, avril 2019)
  • Région Nouvelle-Aquitaine
  • Cinéaxe (Sofica)
  • Indéfilms (Sofica)
  • Manon (Sofica)
  • Région Auvergne-Rhône-Alpes
Ventes Internationales
  • Be for Films
Directeur de Production
  • Marie-Frédérique Lauriot-dit-Prévost
Musique
  • Evgueni Galperine
  • Sacha Galperine
Casting
  • François Guignard
Acteurs
  • Niels Schneider
  • Sofian Khammes
  • India Hair
  • Denis Lavant
  • Thomas Daloz

Synopsis

Au lendemain d’une embuscade meurtrière en Afghanistan, le soldat français Christian Lafayette est de retour en région parisienne. Bientôt mêlé à un trafic d’opium aux côtés de Mounir, frère d’armes blessé dans l’embuscade, Lafayette, enfant de la Ddass, héros de guerre tourmenté, se choisit une nouvelle famille et prend le chemin de la criminalité…

Note d’intention
“En associant les difficultés du retour de guerre à une intrigue de genre, je ne parle que d’une seule quête, affective : la nécessité d’être aimé. Comme la guerre là-bas, invisible, hors-champs, révèle ici une guerre intime, sentimentale.
Cette quête est le cœur émotionnel du film. Elle traverse une intrigue de film noir, autour du trafic d’opium, le poison de le guerre d’Afghanistan.
Sous la forme du film de genre, Sentinelle sud tente de poursuivre ce chemin ample creusé par la souffrance des hommes, le difficile apprentissage de l’amour et la question complexe de l’engagement dans la guerre.” (Mathieu Gérault)

Note
Le tournage, qui devait débuter le 16 mars 2020, a été arrêté après une seule journée de prises de vues pour cause de coronavirus. Il reprend à l’automne.