La Vie devant nous (ex Réveille-moi)

Cinéma

Stade : Financement


Réalisation
  • Olivier Meys
Scénario
  • Olivier Meys
Production
  • Kidam
  • Michigan Films (Belgique)
Partenaire(s)
  • Fédération Wallonie-Bruxelles (aide à l’écriture, 1ère session CSF 2020, 12.500€ ; aide à la production, 1ère session Commission du Cinéma 2022, 430.000€)
  • Bourse Beaumarchais-SACD (novembre 2021)
  • Avance sur recettes / CNC (2e collège, juin 2022)

Synopsis

Jahia, une jeune Erythréenne, vit dans un centre pour demandeurs d’asile en Belgique. Sans perspectives, devant s’occuper de sa mère victime de stress post traumatique, Jahia nourrit une peur du futur qui l’isole et l’empêche de vivre. Un jour, elle rencontre Nèta, une jeune Moldave, qui l’entraîne dans sa folle énergie. Malheureusement, la famille de Nèta reçoit l’ordre de quitter le territoire. Nèta sombre brutalement dans un profond sommeil, victime du syndrome de résignation. Jahia va tout faire pour ne pas succomber à la contamination du désespoir.

Précédent synopsis
Jahia, une jeune Erythréenne, vit une existence morne dans un centre pour demandeurs d’asile, avec et pour sa mère qui souffre de symptômes post traumatiques. Un jour elle rencontre Nèta une jeune Moldave du même âge qu’elle. Les deux filles, coincées entre un passé douloureux et un futur incertain, se lient d’amitié. Nèta prend Jahia sous son aile. Jahia voit son monde s’ouvrir, jusqu’au jour où, ayant reçu l’ordre définitif de quitter le territoire, Nèta sombre brutalement dans un profond sommeil, victime du “syndrome de résignation”. Personne ne peut savoir dans combien de temps elle sortira de cet état. Jahia va tout faire pour réveiller Nèta, la ramener à la vie.