Petits meurtres à l’étouffée

Télévision

Format : collection de 90′

Genre : Polar

Stade : Développement


Scénario
  • Frédéric Lozet
  • Isabelle Polin
Production
  • GMT Productions

Synopsis

Adaptation libre du roman éponyme paru dans la collection “Crimes gourmands” écrit par Noël Balen (déjà auteur avec Jean-Pierre Alaux de la série de 24 romans Le Sang de la vigne) et Vanessa Barrot, paru aux éditions Fayard.

Petits meurtres à l’étouffée est conçu comme le premier film d’une collection basée sur la série de romans “Crimes gourmands”.

Quatrième de couv’
Laure Grenadier, rédactrice en chef du magazine Plaisirs de table, part en reportage avec son photographe Paco Alvarez pour dresser l’inventaire des bouchons lyonnais. Au cœur de la capitale des Gaules, tous deux envisagent de rendre hommage aux acteurs de l’excellence gastronomique : chefs illustres, adresses confidentielles, producteurs locaux…
Tout bascule lorsque le propriétaire d’un restaurant typique de la célèbre rue Saint-Jean est retrouvé assassiné au petit matin. La ville est en émoi et un vent de panique souffle sur les collines de Fourvière et de la Croix-Rousse quand, le lendemain, le tenancier d’un bouchon historique de la rue Mercière est à son tour tué selon le même procédé.
Laure Grenadier connaissait ces personnages et cherche à comprendre ce qui se cache derrière ces meurtres en série. Crimes crapuleux, jalousies corporatistes, vengeances sentimentales ? Elle tente de lever le voile qui masque un milieu peu enclin à se livrer.

A vos fourchettes !
Les différents romans de la collection “Crimes gourmands” allient gastronomie et suspense, et mettent en scène un personnage récurrent, Laure Grenadier, rédactrice en chef du mensuel Plaisirs de table.
Chacune de ces histoires à énigmes s’inscrit dans une réalité locale, mêlant personnages réels et situations fictives, faits historiques et anecdotes du milieu culinaire, recettes atypiques et expérimentations savantes. Au fil de ses escapades dans les régions gourmandes, elle côtoie autant les grands chefs que les cuisiniers de l’ombre, sans oublier tous les acteurs de l’excellence alimentaire (appellations d’origine, spécialités régionales, producteurs indépendants…).
Ont déjà été publiés : Petits meurtres à l’étouffée, La crème était presque parfaite, Un cadavre en toque, Mortelle fricassée et Coquillages et trépassées.

Quatrième de couv’
Laure Grenadier, rédactrice en chef du magazine Plaisirs de table, part en reportage avec son photographe Paco Alvarez pour dresser l’inventaire des bouchons lyonnais. Au cœur de la capitale des Gaules, tous deux envisagent de rendre hommage aux acteurs de l’excellence gastronomique : chefs illustres, adresses confidentielles, producteurs locaux…
Tout bascule lorsque le propriétaire d’un restaurant typique de la célèbre rue Saint-Jean est retrouvé assassiné au petit matin. La ville est en émoi et un vent de panique souffle sur les collines de Fourvière et de la Croix-Rousse quand, le lendemain, le tenancier d’un bouchon historique de la rue Mercière est à son tour tué selon le même procédé.
Laure Grenadier connaissait ces personnages et cherche à comprendre ce qui se cache derrière ces meurtres en série. Crimes crapuleux, jalousies corporatistes, vengeances sentimentales ? Elle tente de lever le voile qui masque un milieu peu enclin à se livrer.