Magnificat

Cinéma

Genre : 1er LM

Budget : 3,69 M€

Stade : Terminé

Dates de tournage : du 21 octobre au 1er décembre 2021

Lieux de tournage : Paris, région parisienne (Région Ile-de-France), Saintes-Maries-de-la-Mer (Région Provence-Alpes-Côte d'Azur)


Réalisation
  • Virginie Sauveur
Scénario
  • Virginie Sauveur
  • Nicolas Silhol
Musique
  • Nathaniel Méchaly
Production
  • Move Movie
  • Terence Films
Distribution
  • Diaphana Distribution
Diffusion
  • OCS
Partenaire(s)
  • CNC
  • Région Ile-de-France (aide à la production, juillet 2021, 290.000€)
  • Sacem
Ventes Internationales
  • Orange Studio
Direction de Production
  • Amaury Serieye
Image
  • Noémie Gillot
Acteurs
  • Karin Viard
  • François Berléand
  • Maxime Bergeron
  • Patrick Catalifo
  • Nicolas Cazalé
  • Anaïde Rozam
  • Patrick D'Assumçao

Synopsis

Adaptation libre du roman Des femmes en noir d’Anne-Isabelle Lacassagne paru aux Editions du Rouergue.

A la mort d’un vieux prêtre, les responsables de son diocèse découvrent qu’il s’agissait d’une femme. Sans que personne ne s’en doute, elle exerçait sa vocation depuis des années. Consterné, l’évêque décide de diligenter une enquête, chargeant le père Bernard-Marie, un prêtre plus jeune, et Charlotte, chancelière de l’évêché, de comprendre comment, pourquoi et avec quelles complicités une telle supercherie a été possible. Ils ont beau avoir des visions divergentes sur la juste manière d’affronter la vérité, ils vont ensemble sonder la vie de Pascal Foucher et rassembler les témoignages de tous ceux qui l’ont, sinon connu, de moins côtoyé. Mais si l’un aimerait instruire à charge, l’autre ne peut se défendre d’admirer le courage de celle qui a enfreint l’interdit.

Une femme va, suite à un événement survenu dans le Diocèse, essayer de faire bouger les lignes sur la place des femmes dans l’Eglise…

Quatrième de couv’
À la mort d’un vieux prêtre, les responsables de son diocèse découvrent qu’il s’agissait d’une femme. Sans que personne ne s’en doute, elle exerçait paisiblement sa vocation depuis des années. Abasourdi, consterné, l’évêque décide de diligenter une enquête, chargeant un prêtre plus jeune et la chancelière de l’évêché de comprendre comment, pourquoi et avec quelles complicités une telle supercherie a été possible. Le père Bernard-Marie, aussi ardent qu’austère, et Charlotte, la juriste qui aime son Église passionnément sans s’aveugler sur ses faiblesses, ont beau avoir des visions divergentes sur la juste manière d’affronter la vérité, ils vont ensemble sonder la vie de Pascal Foucher et rassembler les témoignages de tous ceux qui l’ont, sinon connu, du moins côtoyé. Mais si l’un aimerait instruire à charge, l’autre ne peut se défendre d’admirer le courage de celle qui a enfreint l’interdit.
Dans ce roman libre et singulier, Anne-Isabelle Lacassagne interroge avec humour et tendresse la vocation féminine mais aussi les rapports homme-femme dans l’Église d’aujourd’hui.

Autres infos

9e Festival international de Saint-Jean-de-Luz 2022 : Compétition.