Les Jours plus intenses de Guido Kalb

Cinéma

Genre : 1er LM

Budget : 2,349 M€

Stade : Développement

Dates de tournage : été 2021


Réalisation
  • Tommaso Usberti
Scénario
  • Tommaso Usberti
Production
  • Rezo Productions
  • L'Heure d'Eté
Partenaire(s)
  • Résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes (37e session, octobre 2018 à février 2019)
  • Région Ile-de-France (aide à l’écriture de scénario, mai 2019, 12.000€)

Synopsis

Guido a grandi dans la Lombardie rurale d’aujourd’hui. Il est arrogant, dur, mais au fond sensible et perdu. Il travaille au garage, et chasse le chevreuil avec ses amis. Un soir il croise en discothèque Sonia, une jeune Albanaise de 17 ans. Mais personne, pas même lui, n’est prêt à accepter cette relation.

Guido Kalb, 23 ans, sous ses faux airs assurés et agressifs est un garçon tourmenté. Il a grandi dans la Lombardie violente d’aujourd’hui, celle des élevages industriels et de l’exploitation des immigrés. Il travaille au garage de son père et passe son temps libre avec ses amis, entre parties de chasse et soirées en discothèque. Guido est brutal envers tous ceux qui l’entourent. Un jour il rencontre Sonia, albanaise. Il en tombe amoureux, mais ne peut se l’avouer. Ni lui, ni son entourage n’acceptent cette relation avec une étrangère. Pour l’oublier, il se réfugie dans la chasse et la violence. Lors d’une chasse, il se déchaîne. C’est un massacre. Marika, une enfant vivant à côté des bois, assiste à la scène et par vengeance le maudit. Guido est attaqué par un cerf et tombe dans le coma. Quand il se réveille, deux semaines ont passé. Quelque chose a changé en lui. Sans carapace derrière laquelle se cacher, il est mis à nu, plus vulnérable que jamais.

Précédent synopsis
Guido, jeune garagiste, vit avec insouciance dans le monde violent de la campagne lombarde. La violence empreigne sa vie, elle est devenue une habitude. Un soir, lors d’une chasse déchainée, il est effrayé par l’apparition soudaine d’un cerf. Tombé dans le coma, il s’en réveille quelques semaines plus tard : son regard sur le monde a radicalement changé.

Note
Les Jours plus intenses de Guido Kalb parle, entre conte et réalisme, de l’intégration des étrangers, de l’oppression des plus faibles et de la violence sur les animaux.