Ouistreham (ex Le Quai de Ouistreham)

Cinéma

Genre : Drame

Budget : 4,54 M€

Stade : Sorti en salles / SVOD

Dates de tournage : du 4 mars au 20 avril 2019

Lieux de tournage : Caen, Bayeux, Cherbourg-Octeville, Région Ile-de-France

Sortie : 12/01/2022


Réalisation
  • Emmanuel Carrère
Scénario
  • Emmanuel Carrère
  • Hélène Devynck
Musique
  • Mathieu Lamboley
Production
  • Curiosa Films
  • Cinéfrance Studios
Coproduction
  • France 3 Cinéma
  • Mars Films
  • Orange Studio
Distribution
  • Memento Films Distribution
Diffusion
  • OCS (1ère fenêtre)
  • Canal+
  • France 3
Partenaire(s)
  • CNC (Avance sur recettes, février 2019)
  • La Banque Postale Image (Sofica)
  • Manon (Sofica)
  • Région Normandie (aide à la production, janvier 2019, 150.000€)
Ventes Internationales
  • France TV Distribution (FTD)
Producteur Exécutif
  • Christine de Jekel
Directeur de Production
  • Christophe Desenclos
Image
  • Patrick Blossier (AFC)
Casting
  • Elsa Pharaon
Acteurs
  • Juliette Binoche
  • Hélène Lambert
  • Léa Carne
  • Evelyne Porée
  • Patricia Prieur
  • Emily Madeleine
  • Didier Pupin
Presse
  • Matilde Incerti

Synopsis

Adaptation de l’ouvrage Le Quai de Ouistreham de Florence Aubenas publié aux Editions de l’Olivier.

Marianne Winckler, écrivain connu, décide d’écrire un livre sur la crise économique, le chômage, le travail précaire, mais pas en compilant interviews et statistiques : en vivant concrètement cette réalité. Elle s’installe dans une ville moyenne où elle ne connaît personne, Caen, et pointe à Pôle Emploi en se présentant comme une femme de 50 ans obligée de travailler pour la première fois de sa vie parce que son mari l’a quittée : ce qu’on appelle une “personne éloignée de l’emploi”. Ce qu’elle peut trouver, au mieux, surtout en tant que femme, c’est un travail de femme de ménage. Et pas un CDI : des “heures”, de ci de là, qui mises bout à bout arrivent péniblement à faire un SMIC. Marianne découvre le travail épuisant et souvent humiliant, la condition d’invisible de la société. Mais au fil de son immersion, elle noue de vrais liens, chaleureux et même joyeux avec quelques-unes de ses compagnes de galère : Françoise, Marilou, Christèle…De l’entraide naît l’amitié, de l’amitié la confiance. Mais que devient cette confiance quand Christèle découvre que Marianne n’est pas celle qu’elle prétendait être ?

Synopsis court
Marianne Winckler, écrivaine, décide de se transformer en demandeuse d’emploi. Durant six mois, elle partage le quotidien des femmes qui alternent emplois précaires et périodes de chômage.

Bon à savoir
La Compagnie Brittany Ferries (épinglé dans l’ouvrage à l’origine du film) ayant refusé toute autorisation de tournage à bord de ses navires, les scènes embarquées ont dû être tournées sur les ferries d’une compagnie néerlandaise basée à Rotterdam.

Quatrième de couv’
Comment vit-on en France, aujourd’hui, quand on a un revenu inférieur au Smic ou pas de revenu du tout ? Pour le savoir, Florence Aubenas quitte sa famille pour vivre durant six mois comme femme de ménage.

Autres infos

Festival de Cannes – Quinzaine des réalisateurs 2021 : Film d’ouverture.

10e festival De l’écrit à l’écran 2021.

Festival de San Sebastian 2021 : Prix du film européen.

Box office France
Sortie sur 237 écrans.
Paris 14h : 740 entrées (20 salles)
1er jour France : 23.417 entrées (dont 10.618 entrées en AVP)
1er week-end France : 100.774 entrées (dont 10.618 entrées en AVP)
1ère semaine France : 126.975 entrées (dont 10.618 entrées en AVP)