L’Enfant de la casbah (ex Le Petit blond de la casbah)

Cinéma

Genre : Comédie dramatique

Budget : 4,9 M€

Stade : Préparation

Dates de tournage : à partir du 3 octobre 2022 (34 jours)

Lieux de tournage : Tunis (Tunisie), Alger (Algérie), Paris (Région Ile-de-France)


Réalisation
  • Alexandre Arcady
Scénario
  • Alexandre Arcady
Production
  • Alexandre Films
Distribution
  • Dulac Distribution
Diffusion
  • Canal+
Ventes Internationales
  • Studiocanal
Acteurs
  • Léo Campion
  • Marie Gillain
  • Stéphane Freiss
  • Pascal Elbé
  • Françoise Fabian
  • Richard Berry
  • Jean Benguigui
  • Christian Berkel
  • Michel Boujenah
  • Olivier Sitruk
  • Smaïn
  • Valérie Kaprisky

Synopsis

Adaptation du roman autobiographique Le Petit blond de la casbah de Alexandre Arcady paru aux éditions Plon.

Antoine Lisner doit retourner dans sa ville natale d’Alger pour y présenter son dernier film, près de quarante ans après en être parti avec sa famille, alors qu’il était enfant. Son fils Thomas l’accompagne dans ce voyage. Il a l’âge qu’Antoine avait lui-même au moment du grand départ. Alors qu’il arpente les ruelles de la basse Casbah où il est né, Antoine va revivre son enfance en la racontant à son fils.

Quatrième de couv’
Alexandre Arcady n’est pas seulement le cinéaste bien connu, il est aussi, et peut-être surtout, un enfant de “là-bas…”. De cette Algérie heureuse où il vit le jour, 7, rue du Lézard à Alger – et qu’il quitta à jamais par une froide journée de décembre 1960. Quarante ans après, l’envie lui est venue de revisiter son enfance au pied de la casbah, de parcourir à nouveau ces rues étroites et tortueuses. Et c’est tout un univers à la napolitaine qui ressuscite sous nos yeux. Qui aimera-t-on le plus dans cette galerie de portraits hilarants, tous proches parents de l’auteur : le cousin Coco, souteneur gominé aux chaussures bicolores ? Tonton Jacob, inventeur génial mais incompris ? Lisa, l’énorme grand-mère juive qui passa des années allongée sur son lit ? Tante Blanche, la coquette, qui allait deux fois par semaine chez le coiffeur ? Pierrette, la cartomancienne ? Ou Alexandre, l’ancien légionnaire hongrois qui mangeait des poivrons la nuit ? Sourire aux lèvres, Alexandre Arcady se promène dans les souvenirs d’un petit garçon pas tout à fait comme les autres : le petit blond de la casbah… Au 7, rue du Lézard, c’est le rendez-vous du bonheur, du rire et des larmes. Et d’un bonheur d’autant plus poignant qu’il ne sera plus…