Parlement

Télévision

Format : 10 x 26′

Genre : Comédie

Budget : 3,1 M€

Dates de tournage : à partir de novembre 2019

Lieux de tournage : Strasbourg (Région Grand Est), Bruxelles


Réalisation
  • Emilie Noblet
  • Jérémie Sein
Scénario
  • Noé Debré (créateur)
  • Daran Johnson
  • Maxime Calligaro
  • Pierre Dorac
Production
  • Cinétévé
Coproduction
  • CineCentrum / Studio Hambourg (Allemagne)
  • Artémis Productions (Belgique)
Diffusion
  • France.tv
  • Be tv
Partenaire(s)
  • CNC (Fonds d’aide franco-allemand au co-développement de séries audiovisuelles de fiction, novembre 2018)
  • MFG Baden-Württemberg
  • Screen.Brussels (aide à la production, 2e session 2019)
  • Région Grand Est
  • Strasbourg Eurométropole
Ventes Internationales
  • France TV Distribution (FTD)
Directeur de Production
  • Nadine Borreman
Musique
  • Julie Roué
  • François Clos
Casting
  • Laure Cochener
Acteurs
  • Xavier Lacaille
  • Liz Kingsman
  • Philippe Duquesne
  • William Nadylam
  • Carole Weyers
  • Christiane Paul
  • Lucas Englander
  • Jane Turner
  • Niccolo Senni

Synopsis

Débarquant à  Bruxelles au lendemain du vote sur le Brexit, Samy, jeune assistant au Parlement européen entame un trajet d’épreuves et de renoncement sans quitter sa motivation de changer le monde.. même à son échelle.

Une comédie politique sur le monde des assistants parlementaires au Parlement européen.

Précédent synopsis
Samy, jeune assistant parlementaire, débarque à Bruxelles au lendemain du vote du Brexit. Il n’est pas armé pour le poste. En fait, Samy, qui ne connaît pas grand-chose aux institutions européennes, espère passer entre les gouttes, s’en tirer au bagout et à l’ingéniosité… Malheureusement pour lui, il se retrouve très vite chargé d’une mission obscure : mener à bien un rapport sur le finning – l’aileronage de requin en bon français. Comment fait-on adopter un rapport au Parlement européen ? Samy n’en a pas la moindre idée. Il a six mois pour y arriver, six mois pour devenir un spécialiste des arcanes du Parlement. Des forces considérables vont s’opposer à lui, en premier lieu l’indifférence générale : sauver les requins, ça ne motive personne – ils sont bien moins populaires que les dauphins. Samy entame un trajet d’épreuves et de renoncements, entre drame et comédie. Pour la première fois de sa vie, on ne lui demande pas de faire de son mieux… mais de faire le boulot ! À la fin de la première saison de Parlement, Samy aura changé le monde. Juste un petit peu, certes, à son échelle, mais quand même, il aura laissé une marque. Et ça, il n’y a pas beaucoup de gamins de son âge qui peuvent en dire autant !

La série suivra les pas de cinq jeunes assistants parlementaires de nationalités et d’horizons divers dans le quotidien du Parlement européen, entre Bruxelles et Strasbourg.

Plus !
La fiction politique contemporaine nous raconte une seule histoire : celle d’hommes politiques dont le pouvoir décroît et qui se démènent pour continuer à exister médiatiquement autour des vestiges de leur puissance.
Le Parlement européen nous raconte une histoire totalement différente. Une histoire exactement opposée. L’histoire de gens qui sont là pour sauver l’Europe, mais qui doivent d’abord retrouver leur bureau. C’est l’histoire de gens qui ont le sort de 500 millions de citoyens entre les mains, mais dont tout le monde se fout.

Paroles
La fiction politique contemporaine nous raconte souvent une seule histoire : celle d’hommes et de femmes politiques dont le pouvoir décroît et qui se démènent pour continuer à exister médiatiquement autour des vestiges de leur puissance. The Thick of It en Angleterre, Veep aux Eìtats-Unis, Eichwald mdb en Allemagne (sur ZDF Neo) tous les récits politiques, satiriques ou non, des dernières années sont identiques.
Le Parlement européen nous raconte une histoire complètement différente. Une histoire exactement opposée. Ici, les gens ont d’énormes responsabilités aux conséquences très concrètes pour nous. C’est l’histoire de gens qui ont le sort de 500 millions de citoyens entre les mains, mais dont tout le monde se fiche.
Mais moi qui ai vu le Parlement et son bâtiment Louise-Weiss à Strasbourg se construire devant mes fenêtres alors que j’étais enfant et adolescent, j’ai envie que tout cela change !
La comédie, la satire, n’est pas un moyen de se moquer ou de dénoncer mais bien de donner un visage à l’Europe, à ce Parlement tant critiqué mais dont les peuples, pour la plupart, ignorent tout. Nous voulons donc avec cette série « donner à voir », prêter à rire et créer de l’identification et de l’empathie avec les gens qui font l’Europe. Ce n’est pas une série à message, c’est un grand cri d’amour au projet européen.Il était pour moi évident que cette série devait s’écrire avec un co-auteur européen – l’écrire seul dans son coin sur un territoire unique aurait été un contresens. En matière de comédie, les Britanniques ont un savoir-faire inégalé, c’est pourquoi je partage ce travail avec Daran Johnson. Bref une production et une writers’ room européennes, c’est pou
r moi un véritable rêve.(Noé Debré)

 

Autres infos

Sélectionné en Compétition française au Festival Série Mania 2020.

Diffusion sur France.tv à partir du jeudi 9 avril 2020.