37 secondes (ex Le Bugaled Breizh)

Télévision

Format : 6 x 52′

Budget : M€

Stade : Tournage

Dates de tournage : du 27 février au 30 mai 2024 (61 jours)

Lieux de tournage : Quimper, Brest, Saint-Guénolé… (Finistère Sud, Région Bretagne)


Réalisation
  • Laure de Butler
Scénario
  • Anne Landois
  • Sophie Kovess-Brun
Production
  • Shoot Again Productions (ex Colette Production)
  • Alba
Coproduction
  • Arte France
Diffusion
  • Arte
Partenaire(s)
  • Région Bretagne
Producteur Exécutif
  • Alain Bonnet
Casting
  • Clémentine Fritsch
Acteurs
  • Nina Meurisse
  • Mathieu Demy
  • Jonas Bloquet
  • Anna Cervinka
  • Antonia Buresi
  • Pauline Briand
  • Pauline Serieys
  • Eric Pucheu
  • Marc Bodnar
  • Jonathan Turnbull
  • Léonie Simaga
  • Laurent Poitrenaux
  • Camille Japy

Synopsis

“Viens vite, je chavire !” furent les derniers mots du capitaine du chalutier breton, Le Bugaled Breizh.

Le 15 janvier 2004, le Bugaled Breizh coule brutalement au large des côtes anglaises, provoquant la mort des cinq marins français à son bord. Ce jour-là, des exercices de L’OTAN se préparaient dans cette zone maritime… Le naufrage, aussi soudain qu’inexpliqué, provoque une onde de choc au sein des familles des victimes. Face à une mécanique judiciaire qui leur échappe et au sentiment que les institutions taisent les raisons du naufrage, Marie, la belle-sœur d’une des victimes, va devenir leur porte-parole et engager la communauté des marins dans une longue quête pour la vérité. Sa rencontre avec l’avocat des familles l’entraînera dans les eaux troubles de l’instruction où plane l’ombre récurrente d’un sous-marin et bouleversera sa vie à tout jamais.

Kultur
Le Bugaled Breizh est un chalutier breton de Loctudy, qui, le 15 janvier 2004, a coulé avec ses cinq membres d’équipage en 37 secondes, au large des Cornouailles britanniques. Deux hypothèses se sont alors affrontées pour expliquer le drame : un “simple” accident de pêche ou la croche par un sous-marin, de nombreux sous-marins patrouillant en effet alors dans cette zone au large du cap Lizard, au sud de l’Angleterre, en raison de manœuvres militaires ou en mission furtive de l’Otan et de la Marine britannique.