J’ai des rêves électriques (ex L’Âge nu)

Cinéma

Genre : 1er LM

Stade : Production

Dates de tournage : printemps-été 2022


Réalisation
  • Valentina Maurel
Scénario
  • Valentina Maurel
Production
  • Geko Films
  • Wrong Men (Belgique)
  • Pacifica Grey (Costa Rica)
Partenaire(s)
  • Fédération Wallonie-Bruxelles (aide à l’écriture, 2ème session CSF 2019, 12.500€ ; aide au développement, 2e session CSF 2020, 30.000€ ; aide à la production, 1ère session 2021, 474.000€)
  • Industry Village des Arcs Film Festival - Village des coproductions (décembre 2019)
  • Atelier Next Step (Semaine de la critique) (2019)
  • Eurimages (soutien à la coproduction, décembre 2021, 100.000€)
Casting
  • François Guignard

Synopsis

Eva ne supporte pas que sa mère veuille rénover la maison et se défaire du chat, qui, désorienté depuis le divorce, pisse partout. Eva veut aller vivre avec son père, qui, désorienté comme le chat, vit une deuxième adolescence. Et Eva le suit pendant que celui-ci essaye de renouer avec ses envies de devenir un artiste et retrouver l’amour. Mais comme quelqu’un qui traverse un océan d’adultes sans savoir nager, Eva va aussi découvrir la rage qui le ronge, et que sans le savoir, elle a hérité de lui.

Précédents synopsis
A l’aune du divorce de ses parents Eva, jeune costaricienne de 16 ans, doit partager son quotidien entre une mère engagée dans la rénovation totale et névrosée de la maison familiale, et d’un père parti à la recherche d’un appartement adapté à son manque de moyens. Malgré les efforts maternels de repartir à zéro en réparant la maison, Eva semble de plus en plus déterminée à aller vivre avec ce père en pleine crise, et malgré ses accès fréquents de rage. Elle veut profiter de la liberté nouvelle que ce monde paternel en décomposition lui apporte, où elle peut sortir, boire, fréquenter ses amis artistes. Mais comme traversant un océan d’adultes sans savoir nager, Eva va se confronter à leurs contradictions, à la brutalité étrange des premiers rapports sexuels et à la découverte d’une violence sourde qui l’habite, et qu’elle a héritée de son père.

Eva, adolescente costaricaine de 16 ans, est tiraillée entre deux maisons. Celle où elle a grandi, et que sa mère rénove avec l’aide de son jeune amant, et celle que son père recherche après leur divorce. Eva veut vivre avec ce dernier, un homme émotionnellement instable et à la situation financière précaire, mais dont l’existence est synonyme de liberté et de complicité. Tout bouillonne en Eva : un corps dont elle doit apprivoiser les changements, un désir sexuel grandissant et une colère sourde qui la consume. Alors que l’instabilité de son père n’a de cesse d’empirer, elle se rapproche de Palomo, un ami de ce dernier.

Eva, une adolescente de 15 ans et fille unique, veut partir vivre avec son père. Elle supporte mal que sa mère se soit lancée dans une entreprise ambitieuse de rénovation de la maison, en y invitant son nouvel amant pour l’aider. D’autant plus que la rénovation implique de voir disparaître toute trace de présence de son père, notamment le chat, qui a commencé à faire ses besoins où bon lui semble, ce que la mère d’Eva interprète comme une vengeance animale obscure. Le père, visiblement parti en voyage pour une durée indéterminée, a commandité Palomo, une connaissance lointaine, pour intervenir un peu comme son suppléant. Palomo va s’installer dans l’appartement de ce dernier, récupérer ses affaires restantes avant qu’elles ne soient jetées, reprendre le chat et s’en occuper. Eva, attirée par la personnalité charismatique et familière de Palomo, va s’accrocher à lui comme on s’accroche à une bouée de sauvetage en plein naufrage. L’attention que va lui porter cet inconnu va lui donner l’impression d’exister enfin dans un monde d’adultes absents ou absorbés par leurs problèmes. Mais lorsque les frontières de cette relation deviennent floues, Eva comprend que l’attention qu’on lui porte (implique) comprend un certain prix.

Souvent titre varie
Le projet a eu pour titre L’Âge nu, La edad desnuda, El jardin en Llamas… Le titre international du film est Day Begins in a Blue Room.