Juliette*

Cinéma

Stade : Développement


Réalisation
  • Blandine Lenoir
Scénario
  • Blandine Lenoir
  • Maud Ameline
Production
  • Karé Productions

Synopsis

Adaptation du roman graphique Juliette, les fantômes reviennent au printemps de Camille Jourdy paru aux éditions Actes Sud.

Un vaudeville familial haut en couleur.

Résumé de la BD
Parisienne d’adoption, Juliette revient en TGV dans la petite ville de province où elle a grandi, pour quelques jours de congés. A l’arrivée, elle poireaute devant la gare… et décide de faire le trajet final à pieds. Elle sonne enfin à la porte de l’appartement de son père. Celui-ci est surpris, il croyait qu’elle arrivait le lendemain. Toujours calme et introvertie, Juliette ne lui en veut pas. Egalement toujours hypocondriaque – elle s’inquiète pour ses battement de cœur irréguliers – Juliette reprend ainsi ses quartiers dans son ancienne chambre, avec une pincée de nostalgie. Dans les jours qui suivent, elle ira prendre l’air serein de la province. Elle en a marre de Paris. Elle cherche à retrouver quelques racines, et notamment en insistant du côté de l’ancienne maison dans laquelle ils vivaient quand elle était toute petite, avant le divorce des parents, et dont elle ne se souvient plus vraiment. Celle-ci est désormais habitée par un homme célibataire bonne pâte, surnommé Pollux, qui passe son temps libre à jouer aux fléchettes dans le troquet local. Bientôt, Juliette sera ravie de retrouver sa sœur ainée et unique Marylou, une rousse bedonnante au caractère plus affirmé. Mère de famille, Marylou travaille comme aide à domicile et elle assume la totalité de la gestion familiale. Elle décompresse à sa manière, en donnant des rendez-vous chaque jeudi après-midi à son amant secret, dans la serre du jardin…