Joan Verra

Cinéma

Budget : 4,5 M€

Stade : Tournage

Dates de tournage : à partir du 7 septembre 2020

Lieux de tournage : Région Rhône-Alpes (France), Irlande, Cologne (Allemagne)


Réalisation
  • Laurent Larivière
Scénario
  • Laurent Larivière
  • François Decodts
Production
  • 2.4.7 Films
Coproduction
  • Gifted Films (Allemagne)
  • Blinder Films (Irlande)
  • Auvergne Rhone-Alpes Cinéma
Distribution
  • Haut et Court
Diffusion
  • OCS
Partenaire(s)
  • Prix du Scénario (finaliste du Grand prix, 2019)
  • Bourse Beaumarchais-SACD (2019)
  • CNC (Mini-traité franco-allemand, aide à la production, novembre 2019)
  • Eurimages (aide à la coproduction, mai 2020, 400.000€)
  • Région Auvergne-Rhône-Alpes
Ventes Internationales
  • Playtime
Directeur de Production
  • Christine Moarbes
Acteurs
  • Isabelle Huppert
  • Lars Eidinger
  • Swann Arlaud
  • Freya Mavor
  • Florence Loiret Caille
  • Dimitri Doré

Synopsis

Bouleversée par le retour d’un amour de jeunesse, Joan Verra quitte précipitamment Paris pour la campagne. Elle a besoin de revisiter les 40 dernières années de sa vie. Elle compose un tableau fragmenté et romanesque de son existence. Son fils, Nathan, soudainement rentré de Montréal, l’accompagne dans ce voyage intérieur – odyssée libératrice mais sans retour. On se raconte tous des histoires…

Alors qu’elle commence à perdre la mémoire, Joan Verra se souvient, probablement pour la dernière fois, des événements qui ont marqué sa vie. Elle compose un tableau romanesque, fragmenté, de la manière dont elle a traversé l’existence. Une célébration. Ou la relecture d’une vie pleine à l’aune d’un drame indépassable.

Note d’intention
Joan Verra est le portrait d’une femme libre, indépendante, amoureuse. Son rapport au temps et aux aventures vécues est singulier. Elle réinvente un souvenir, ré-enchante le quotidien, s’attarde sur un détail ou laisse filer dans une ellipse une décennie entière… Ce sont ces souvenirs imparfaits mais sensibles, ces fragments pour dire le tout, qui reconstituent peu à peu la vie de Joan et créent son portrait.
Joan Verra est un film sur la fiction, comment elle nous permet de faire face au réel. Comme un rempart à la douleur.
Ce que Joan nous donne à voir, c’est ce qui aurait pu/dû se vivre si la vie s’était comportée mieux. Et c’est dans l’emploi de ce conditionnel que réside sa souffrance.
Nous y voyons aussi une forme d’élégance de sa part.” (Laurent Larivière et François Decodts)