Je sais pas

Télévision

Format : 4 x 52′

Genre : Thriller psychologique

Budget : M€

Stade : Développement

Dates de tournage : automne 2024


Scénario
  • Olivier Prieur
  • Jacques Kluger
Production
  • Troisième Oeil Story
Diffusion
  • France Télévisions

Synopsis

Adaptation du roman Je sais pas de Barbara Abel paru aux éditions Gabelire.

Une sorti des classes qui vire au cauchemar. Emma, une enfant de 7 ans, a disparu. Quand elle réapparaît, tout le monde semble rassuré, sauf que maintenant c’est sa maîtresse, Mylène, partie à sa recherche, qui manque à l’appel. A la question “Où est Mylène ?”, Emma répond : “Je ne sais pas !” Que s’est-il passé dans la forêt ? A 7 ans, on est innocent, dans tous les sens du terme. Pourtant, ne dit-on pas qu’une figure d’ange peut cacher un cœur de démon ?

Quatrième de couv’
Emma, cinq ans, disparaît lors d’une sortie scolaire. C’est l’affolement général. Un impressionnant dispositif est mis en place dans la forêt, mais finalement, Emma réapparaît. Le soulagement de Camille, sa mère, est à la hauteur de l’angoisse qu’elle a éprouvée. En vérité, elle ne le sait pas encore, pour elle, le cauchemar ne fait que commencer…

C’est le grand jour de la sortie en forêt de l’école maternelle des Pinsons. La météo clémente et l’enthousiasme des éducateurs comme des enfants donnent à cette journée un avant-goût de vacances. Tout se déroule pour le mieux jusqu’au moment du retour, quand une enfant manque à l’appel. C’est Emma, cinq ans, une des élèves de la toute jeune institutrice Mylène Gilmont. C’est l’affolement général.
Tandis que deux enseignantes ramènent le groupe d’enfants au car, les autres partent aussitôt à sa recherche. Mylène prend une direction différente, s’aventurant donc seule dans la forêt. Au bout d’une demi-heure, les forces de l’ordre sont alertées. Un impressionnant dispositif est mis en place et l’équipe du capitaine Dupuis se déploie dans la forêt avec une redoutable efficacité. Et puis Emma réapparaît.
Le soulagement de ses parents arrivés sur place, Camille et Patrick, est à la hauteur de l’angoisse qu’ils ont éprouvée. Visiblement, il y a eu plus de peur que de mal pour la petite. Pourtant, la battue doit continuer avant la tombée de la nuit, car cette fois, c’est Mylène qui ne revient pas. Camille a retrouvé sa fille. En vérité, elle ne le sait pas encore, pour elle, le cauchemar ne fait que commencer.