Il n’y a pas d’ombre dans le désert

Cinéma

Genre : Comédie romantique

Stade : Production

Dates de tournage : automne 2021

Lieux de tournage : Paris (Région Ile-de-France), Le Mans (Région Pays de la Loire), Israël


Réalisation
  • Yossi Aviram
Scénario
  • Yossi Aviram
  • Valeria Bruni Tedeschi
Production
  • Les Films du Poisson
Coproduction
  • Cala Filmproducktion (Allemagne)
Distribution
  • Les Films du Losange
Partenaire(s)
  • CNC (Avance sur recettes)
  • Procirep
  • Région des Pays de la Loire (aide à la production, 2019, 100.000€)
Ventes Internationales
  • Les Films du Losange
Acteurs
  • Valeria Bruni Tedeschi

Synopsis

Tel Aviv, de nos jours.
En allant rendre visite à son frère, Hanoch le trouve inconscient dans son lit. Il le sauve de justesse en l’aspergeant d’eau avec le tuyau d’arrosage du jardin à travers la fenêtre grillagée, jusqu’à ce qu’il se réveille.
Ori a à nouveau tenté de se suicider. Il a la quarantaine, peut-être un peu plus, deux enfants, une femme qu’il n’aime plus et une mère dominatrice, rescapée de la Shoah, qui habite au-dessus d’eux, trop près. Il est pris au piège. Il sent que le temps s’enfuit et qu’il a raté sa vie.
Le désert est pour lui un refuge, de même que l’écriture, à tel point que la réalité et l’imaginaire commencent à se confondre.
Il se rend avec sa mère au procès d’un criminel nazi de près de 90 ans qui, au grand étonnement de tous, était caché en Israël sous une identité d’emprunt depuis plusieurs décennies. C’est là qu’il croise Anna, une écrivaine française obsédée par la mémoire et l’histoire de ses parents déportés. Ses livres et apparemment sa vie sont dominés par l’ombre pesante du passé. Elle tenait absolument à ce que son père vienne témoigner, mais il s’est dégonflé au dernier moment.
Anna et Ori se rencontrent devant le Palais de justice. Ori essaye de se rappeler à son souvenir. Il affirme qu’ils se sont rencontrés à Turin, vingt ans plus tôt, qu’ils ont vécu une histoire d’amour. Il n’a jamais cessé de penser à elle depuis. Elle persiste à dire qu’il la confond avec quelqu’un d’autre. Persuadé qu’Anna ment pour essayer de se protéger de l’amour, Ori va l’enlever et l’emmener dans le désert. Anna est terrorisée, mais petit à petit elle finit par comprendre qui est cet homme qui se livre entièrement à elle, et ce qu’il attend d’elle.
Leur histoire, réelle ou imaginaire, va finir par prendre corps, et s’ils arrivent à revenir un jour du désert, ils ne seront plus jamais les mêmes.

Précédent synopsis
Ori, un Israélien, la quarantaine, croise Anna, Française du même âge, dans un procès à Jérusalem. C’est le procès d’un vieux nazi, caché en Israël depuis des années sous une autre identité. Ori se souvient d’Anna. Il n’a jamais cessé de penser à elle. Il affirme qu’ils se sont rencontrés à Turin, 20 ans plus tôt, et qu’ils ont vécu ensemble une histoire d’amour. Elle persiste à dire qu’elle ne le connaît pas. Ori décide alors d’enlever Anna, et l’emmène dans le désert…