Hors saison (Off Season)

Télévision

Format : 6 x 52′

Genre : Thriller

Budget : 9,1 M€

Stade : Préparation

Dates de tournage : de mai à juillet 2021

Lieux de tournage : Valais (Suisse), Besançon, Doubs (Région Bourgogne-Franche-Comté)


Réalisation
  • Pierre Monnard
Scénario
  • Sarah Farkas
  • Claire Kanny
  • Marine Flores-Ruimi
Production
  • Akka Films (Suisse)
  • Gaumont Télévision
Diffusion
  • RTS
  • France 2
  • TV5 Monde
Partenaire(s)
  • Serie Mania Co-Pro Pitching Sessions (2019)
  • Cinéforom / Fédération romande pour le cinéma (Suisse) (470.000€)
  • Région Bourgogne Franche-Comté (aide à la production, mars 2021, 100.000€)
Directeur de Production
  • Björn Andrén
Acteurs
  • Marina Hands
  • Soufiane Guerrab

Synopsis

Sterenn Kalin, enquêtrice dans le Jura Suisse, traque un serial killer. Une nuit, son fils Jeremy renverse accidentellement sa petite amie, qui meurt sur le coup. Le meurtrier est finalement arrêté. Il propose un marché à Sterenn : endosser le décès de la copine de Jeremy contre le dernier meurtre de sa liste. Un meurtre dont Sterenn devra se charger… Lyès, le partenaire d’enquête français de Sterenn, mettra-t-il à jour le pacte maudit de Sterenn ?

Précédent synopsis
Sterren enquête sur le meurtre d’une femme dont le cadavre a été retrouvé positionné selon une mise en scène macabre. Un soir, elle va découvrir que son fils a percuté mortellement sa petite amie. Prête à tout pour le sauver de la prison, elle décide de maquiller la mort de Melinda en reproduisant le mode opératoire du serial killer. Son stratagème fonctionne jusqu’à ce que le tueur en série soit arrêté. Ce dernier démasque Sterren et lui propose qu’en échange de son silence elle assassine la dernière victime de sa liste…

C’est la fin de l’hiver aux Cimes, village frontalier entre la Suisse et la France. Les skieurs repartent, la neige fond… Et dévoile l’horreur au grand jour : le cadavre d’une femme assassinée dans une mise en scène intrigante et macabre. Sa chair est lacérée par des cordes d’alpinisme, et de ses lèvres dépasse un edelweiss, mystérieusement intact.
L’inspectrice principale Sterenn Kälin est chargée de l’enquête, bientôt épaulée par Grégory Larchet, un enquêteur français. En effet, cette femme n’est pas la première victime. Quelques semaines plus tôt, un autre corps a été retrouvé de l’autre côté de la frontière. Et c’est exactement la même mise en scène. Sterenn comprend alors qu’elle a affaire à un tueur en série. Le premier de sa carrière…
L’enquête n’a rien de simple : pour commencer, les deux victimes n’ont aucun lien apparent. L’une est suisse, l’autre française, l’un est un pilote d’hélicoptère d’une cinquantaine d’années, l’autre une jeune journaliste des Cimes. L’atmosphère est d’autant plus lourde pour Sterenn qu’elle est chargée de souvenirs douloureux : c’est dans cette station qu’elle a perdu sa fille trois ans plus tôt, étouffée par une avalanche.
Depuis, Sterenn n’a de cesse de protéger son fils Jérémy, saisonnier aux Cimes. Mais lorsqu’un soir, elle découvre qu’il a percuté mortellement sa petite amie avec sa voiture, sa vie bascule en une fraction de seconde. Prête à tout pour lui éviter la prison, quitte à franchir la ligne rouge, Sterenn décide de maquiller le crime en reproduisant la mise en scène du tueur sur lequel elle enquête.
Le stratagème fonctionne, jusqu’à ce que Sterenn et Grégory arrêtent le tueur… Car celui-ci reconnaît toutes ses victimes, sauf celle de Jérémy. En tête-à-tête avec Sterenn, le tueur lui propose alors un marché : il se rend responsable du “meurtre” commis par son fils, si en échange elle accepte d’aller assassiner sa dernière victime…
Sterenn ira-t-elle jusqu’au meurtre pour sauver son fils?