Quatre jours avec Hitler et Mussolini

Cinéma

Genre : Historique

Stade : Développement

Lieux de tournage : Italie, Belgique


Réalisation
  • Frédéric Fonteyne
Scénario
  • Frédéric Fonteyne
  • Anne Paulicevich
Production
  • Versus Production (Belgique)
Distribution
  • O'Brother Distribution (Belgique)
Partenaire(s)
  • Fédération Wallonie-Bruxelles (aide à l’écriture, 1ère session CSF 2019, 12.500€ ; aide au développement, 3e session CSF 2020, 30.000€)

Synopsis

Quatre jours avec Hitler et Mussolini est inspiré de l’histoire vraie de Ranuccio Bandinelli, professeur d’archéologie et d’histoire de l’art antifasciste qui voulait rester à l’écart de la politique et qui s’est retrouvé nommé d’office pour devenir le guide officiel de la visite d’Hitler et Mussolini à Rome et à Florence.
Quatre jours avec Hitler et Mussolini est l’histoire d’un homme qui aurait pu devenir l’un des plus grands héros de tous les temps. Un homme qui, pendant une semaine de printemps 1938, alors que la seconde guerre mondiale s’annonçait déjà, aurait eu la possibilité de nous débarrasser d’un coup, d’un seul, de Hitler et de Mussolini…

Précédent synopsis
1938. Italie. Ranuccio Bianchi Bandinelli a 38 ans et il est un historien de l’art, un archéologue reconnu et un antifasciste. A l’arrivée du Duce au pouvoir, il aurait pu partir, quitter le pays, mais il choisit de rester, pour sauver ce qu’il pense pouvoir encore l’être, l’Art. Et il fait le choix de rester en dehors de la Politique. En mai 1938, Mussolini invite Hitler et toute sa délégation à Rome. Ranuccio Bianchi Bandinelli est désigné par la plus haute autorité fasciste pour devenir le guide officiel de l’illustre invité dans les plus beaux musées et sites archéologiques de Rome et de Florence. Il refuse d’abord la mission mais on lui fait comprendre qu’il n’a pas le choix. Il est fonctionnaire de l’État, il a prêté serment, c’est un ordre. Celui qui voulait rester en dehors de la politique va devoir côtoyer de très près les deux plus grands dictateurs de son époque.