Fourniret, la traque

Télévision

Format : 90′

Genre : Polar

Stade : Postproduction

Dates de tournage : à partir du 10 août 2020

Lieux de tournage : région parisienne (Région Ile-de-France)


Réalisation
  • Yves Rénier
Scénario
  • Yves Rénier
  • Jean-Luc Estebe
Production
  • UGC Fiction
Diffusion
  • TF1
Casting
  • Angélique Luisi
Acteurs
  • Philippe Torreton
  • Isabelle Gélinas
  • Mélanie Bernier
  • François-Xavier Demaison
  • Yves Rénier

Synopsis

Adaptation de l’ouvrage La Mésange et l’ogresse de Harold Cobert paru aux Editions Plon.

Le 26 juin 2003, Michel Fourniret est arrêté pour tentative d’enlèvement sur mineure. Il ne risque, au mieux, que quelques mois de prison. Pourtant, les policiers sont convaincus d’avoir affaire à un tueur en série. Mais ils n’ont aucune preuve… Fourniret n’avoue rien, ne craque pas. Une personne, pourtant, doit savoir : sa femme, Monique Olivier. Que sait-elle ? Est-elle témoin ? Complice ? Mais surtout, comment la faire parler ? Le compte à rebours commence et s’engage alors une véritable traque psychologique pour faire tomber l’un des serial killers les plus célèbres et énigmatiques de l’histoire.

Une fiction consacrée à l’affaire Fourniret : Michel Fourniret, surnommé “l’ogre des Ardennes”, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de 7 jeunes filles au total, tandis que son ex-femme, Monique Olivier, a été condamnée pour complicité dans cinq meurtres. Dix ans après son procès, le tueur a avoué deux nouveaux meurtres.

Cette fiction sur l’affaire Fourniret est traitée du point de vue des policiers français et belges dans les derniers mois avant son arrestation, de la guerre psychologique en place.

Paroles
Ce qui m’intéresse plus que les crimes – qui sont ignobles -, c’est l’histoire de ce couple… La façon dont ils se sont rencontrés, la façon dont ce couple diabolique s’est mis à fonctionner en osmose pour attraper des jeunes filles et puis les tuer… C’est tellement incroyable. Je me suis dit que cela ferait une bonne histoire” a déclaré Yves Rénier (Je voulais juste rentrer chez moi sur l’affaire Patrick Dils ; Jacqueline Sauvage, c’était lui ou moi…).

Quatrième de couv’
“Ce que je vais vous raconter ne s’invente pas.”
22 juin 2004. Après un an d’interrogatoires, Monique Fourniret révèle une partie du parcours criminel de son mari, “l’Ogre des Ardennes”. Il sera condamné à la perpétuité. Celle que Michel Fourniret surnomme sa “mésange” reste un mystère : victime ou complice ? Instrument ou inspiratrice ? Mésange ou ogresse ? Quoi de plus incompréhensible que le Mal quand il revêt des apparences humaines ?
En sondant les abysses psychiques de Monique Fourniret, en faisant résonner sa voix, jusqu’au tréfonds de la folie, dans un face à face tendu avec les enquêteurs qui la traquent, ce roman plonge au coeur du mal pour arriver, par la fiction et la littérature, au plus près de la glaçante vérité.