Fourmi

Cinéma

Genre : Comédie dramatique

Budget : 5,75 M€

Dates de tournage : à partir du 9 juin 2018

Sortie : 04/09/2019


Réalisation
  • Julien Rappeneau
Scénario
  • Julien Rappeneau
Production
  • The Film
Coproduction
  • France 2 Cinéma
  • Scope Pictures (Belgique)
  • RTBF
Distribution
  • Mars Films
Diffusion
  • Canal+
  • OCS
  • France 2
  • RTBF
Partenaire(s)
  • Région Ile-de-France (aide à la production, janvier 2019, 340.000€)
  • Cofimage (Sofica)
  • Sacem
Ventes Internationales
  • TF1 Studio
Directeur de Production
  • Frédéric Blum
Musique
  • Martin Rappeneau
Casting
  • Aurélie Guichard
Acteurs
  • François Damiens
  • André Dussollier
  • Ludivine Sagnier
  • Laetitia Dosch
  • Sébastien Chassagne
  • Maleaume Paquin
Presse
  • André-Paul Ricci
  • Tony Arnoux

Synopsis

Adaptation de l’ouvrage Dream Team de Mario Torecillas et Artur Laperla paru chez Nouveau Monde Graphic.

Dans une banlieue de Valence (Espagne), un gamin doué pour le football fait croire à son père qu’il est recruté par Arsenal pour sauver ce dernier de son alcoolisme.
Une chronique familiale touchante en marge d’une subtile peinture sociale.

Théo, alias “Fourmi”, est fils unique de parents divorcés. Tandis que sa mère Chloé vit les prémices d’une nouvelle histoire d’amour, son père Laurent semble s’enliser dans une vie sans perspectives.
Du haut de ses 12 ans, Théo a un don pour le football. Lorsqu’un recruteur d’un club anglais prestigieux s’intéresse à lui, il y voit l’opportunité de redonner un peu d’espoir à son père. Mais malgré ses efforts, “Fourmi” n’est pas sélectionné en raison de sa petite taille. Il décide de mentir à son père et lui fait croire qu’il a été retenu pour la rentrée prochaine.
Ce mensonge va vite dépasser Théo et bouleverser sa vie et celles de ses proches…

Quatrième de couv’
A San Marcelino, un quartier populaire de Valence (Espagne), Enzo est un gamin plutôt doué pour le football. Régulièrement, il doit cependant composer avec son père Luis, alcoolique et incontrôlable. Ce dernier est retourné vivre chez la grand-mère d’Enzo lorsque sa mère est partie vivre avec un homme plus “sociable” (et sexy)… A chaque fois que Luis vient voir jouer Enzo, il déclenche une bagarre au bord du stade avec l’un des pères des autres gamins. Son comportement, son alcoolisme, son divorce et son chômage imposent à Luis d’être suivi par une (jolie) assistante sociale. Résultat : plus personne du club ou de la famille ne le supporte… à part Enzo, qui adore son père – tout comme Luis vénère son fils et son talent footbalistique. Enzo a trois autres grands amis : Billen, son super-pote du foot, dont le père est intégriste ; Erika, avec laquelle il bécote, mais qui a une certaine propension à se taillader les veines ; Gimbo, un fou d’informatique qui reste jour et nuit prostré dans sa chambre en raison d’une maladie. Un jour, Luis annonce à son fils qu’un recruteur du club anglais d’Arsenal va venir observer les gamins en match officiel, pour un éventuel recrutement. Luis en est persuadé : Enzo va être pris, forcément, car il est le meilleur joueur du club. A l’issu de la rencontre, le recruteur vient effectivement parler à Enzo…

Autres infos

Box office France
Sortie sur 338 écrans.
Paris 14h : 227 entrées (15 salles)
Paris-Périphérie 14h : 528 entrées (38 salles)
1er jour France : 9.593 entrées (avec AVP)
1er jour Paris-Périphérie : 1.702 entrées (38 salles)
1er week-end France : 49.471 entrées