France terre d’asile

Cinéma

Genre : 1er LM

Budget : 3,749 M€

Stade : Préparation

Dates de tournage : février-mars 2023

Lieux de tournage : Lille et ses environs (région Hauts de France)


Réalisation
  • Julie Navarro
Scénario
  • Julie Navarro
  • Marc Salbert
Production
  • 31 Juin Films
Coproduction
  • Pictanovo
Distribution
  • Bac Films Distribution
Diffusion
  • Canal+
Partenaire(s)
  • Région Hauts-de-France (aide à la production, mai 2022, 200.000€)
Acteurs
  • Camille Cottin
  • Benjamin Biolay

Synopsis

Adaptation du roman De l’influence du lancer de minibar sur rengagement humanitaire de Marc Salbert paru aux éditions Le Dilettante.

Quatrième de couv’
C’était inéluctable. De même que le pointu poignard de Ravaillac devait rencontrer le royal poitrail d’Henri IV, la balle d’Oswald approcher le crâne de J.F.K., il était dans l’ordre des choses que la matraque d’un CRS entre en contact, square Clignancourt, par un petit matin venteux, lors d’une charge réprimant un campement de sans-papiers afghans, avec le front d’Arthur Berthier, héros de De l’influence du lancer de minibar sur rengagement humanitaire, roman ébouriffé de Marc Salbert. De cet impact déterminant, comme la chute en cascade d’un rang de dominos, tout découle. Rock-critic dans un quotidien, muté aux faits de société pour raisons disciplinaires, voilà notre nightclubber électrique devenu martyr du journalisme de terrain. Flanqué de son ami Hassan, Marocain bien né et photographe dragueur, il se mue en icône politique, subit une IRM, retrouve l’admiration de sa fille, l’intérêt de son ex-femme, signe un contrat avec un éditeur flairant un bon coup et surtout, surtout, héberge Daoud, un SDF afghan qui lui mitonne des spécialités culinaires locales, et s’improvise son majordome. Salbert, de concerts en boîtes de nuit, de meetings bobos en rendez-vous d’affaires, talonne son héros, personnage sémillant et émouvant, roublard et amoureux, avec une jubilation certaine. Le pic du pinacle sera atteint lors de sa rencontre avec Marzia, la soeur de Daoud, une Vénus tout en cheveux, tout en jambes, tout en tout, avec laquelle il convolera, à l’ombre du Sacré-Coeur de Montmartre, pour une éternité d’amour aussi délectable qu’exemplaire.