Dayao Swims Against the Flow

Cinéma

Budget : 0,85 M€

Stade : Financement

Dates de tournage : février-mars et juillet 2021

Lieux de tournage : Chine


Réalisation
  • Zhang Tao
Scénario
  • Zhang Tao
  • Jérémie Dubois
Production
  • House on Fire
  • Image X Production (Chine)
Partenaire(s)
  • Atelier de la Cinéfondation (Festival de Cannes) (2020 ; lauréat du Prix ArteKino International, 6.000€

Synopsis

Même s’il n’y a que sa ferme qui compte pour Dayao – il y vit avec sa mère vieillissante Guei-Hua et sa femme -, il se rend chaque jour dans une ville voisine avec cette dernière pour travailler. Enceinte, Tian-Tian insiste pour y acheter un appartement et y élever leur bébé, c’est la seule manière pour eux d’échapper à la pauvreté et pour elle, de s’émanciper des hommes.
Lorsque des centaines de tonnes de béton lui tombent dessus sur le chantier où il travaille, Dayao s’en tire miraculeusement… mais perd la parole et la tête. C’est désormais un enfant de cinq ans. Guei-Hua s’occupe patiemment de son fils tandis que Tian-Tian doit travailler le plus possible à la ville et y reste pour dormir. Dayao passe ses journées à jouer avec des enfants et des animaux, il découvre qu’il a un rapport unique avec la nature. Alors que sa mère s’affaiblit, Dayao reprend du poil de la bête. Il parle à nouveau quand sa mère meurt. Il part à la ville chercher Tian-Tian, épuisée, et leur nouveau-né afin de les amener à la montagne loin de tout. Car il est clair pour Dayao que devenir un avec la nature est la seule voie qui leur permettra d’être libres et heureux ensemble.

Dayao Swims Against the Flow traite de l’exode rural dans la Chine moderne et du désir de retour à la nature de son protagoniste.

Note d’intention
“Je veux raconter une histoire moderne inspirée des gens qui m’entourent. Mon cousin et moi, nés à la campagne et vivant en ville, sommes toujours hantés par un sentiment d’aliénation. Après l’exode rural dans la Chine moderne, la ville déborde de désirs matérialistes ; le village est avalé et plongé dans le passé. À contre-courant, mon cousin a un fort désir de fuir la ville. Ainsi, le projet explore la vie rurale et la reconnexion avec les origines. La joie et la simplicité de la vie rurale sont ce qui m’a le plus touché dans mon enfance. Tous mes personnages portent des perspectives différentes sur la liberté et l’existence. Cela aide à réfléchir sur notre relation contemporaine avec la nature. Avec mon co-scénariste français Jérémie Dubois, nous travaillons également sur les valeurs universelles de l’histoire pour créer une résonance parmi nous tous.” (Zhang Tao)