Je le jure (ex Incendiaire, ex Voici le feu, ex Avec le feu)

Cinéma

Stade : Production

Dates de tournage : printemps 2023

Lieux de tournage : Forbach, Metz, Lorraine (Région Grand Est)


Réalisation
  • Samuel Theis
Scénario
  • Samuel Theis
Production
  • Avenue B Productions
Partenaire(s)
  • Région Grand Est (aide à l’écriture, janvier 2021)
  • CNC

Synopsis

Marco, la trentaine, avance dans la vie sans boussole. Employé d’une recyclerie à Forbach, en Lorraine, il trouve du réconfort dans l’alcool. Et un peu auprès de Madeleine, une femme mûre avec qui il entretient secrètement une relation. Un jour, il est tiré au sort pour être juré d’Assise. Lui un peu largué, incapable de discernement pour lui-même, va devoir décider de la vie d’un jeune pyromane, accusé d’homicide involontaire.

Un procès d’Assises du point de vue d’un juré.

Profils
Marco a la trentaine, un physique athlétique, mais est très introverti. Il ne s’exprime pas avec aisance, vit dans son monde. Madeleine, 65 ans, à la retraite, est une femme généreuse et responsable, et encore désirable.

Précédents synopsis
A quarante ans, Marco se laisse porter par le courant. Employé dans une recyclerie à Forbach, il trouve du réconfort dans l’alcool. Et un peu auprès de Madeleine, de vingt ans son aînée, avec laquelle il entretient secrètement une relation. Un jour, il reçoit une convocation pour être juré d’Assises. Lui, un peu largué, pas toujours capable de discernement, va devoir décider de la peine d’un jeune pyromane, accusé d’homicide involontaire…

Mario, la quarantaine, en couple avec une femme de quinze ans son aînée, travaille dans une recyclerie à Forbach. Lui qui est un peu largué et pas toujours capable de discernement, va être tiré au sort et assigné comme juré aux Assises de Metz. Il devra décider du sort d’un jeune pyromane accusé d’homicide involontaire…

Paroles
“Un film de procès du point de vue d’un juré d’Assises sur l’expérience de la justice pour un homme qui n’a pas forcément les armes et ne se sent pas légitime.” (la productrice Caroline Bonmarchand).
“Un film de procès raconté du point de vue d’un juré issu d’un milieu social défavorisé. L’histoire sera centrée sur la parole car un tribunal est un théâtre de la parole. Notamment pour ceux qui en sont actuellement dépossédés.” (Samuel Theis)