Michiel Blanchart

Coordonnées

Après son bac littéraire obtenu en France, Michiel Blanchart retourne en Belgique, son pays natal, pour s’inscrire à l’IAD (Institut des arts de diffusion) à Louvain-la-Neuve, au sein duquel il réalisera plusieurs courts métrages : L’Annonce (2014), un thriller angoissant et claustrophobique tourné en 7 jours, Lulu (2015) qu’il co-réalise avec Louise Dandraën, dans le cadre de sa première année de master réalisation, Dynaman, son film de fin d’étude IAD. Son dernier court, le film d’épouvante T’es morte Hélène, lauréat du Grand prix à Gérardmer, est désormais développé en projet de long métrage – qu’il mettra en scène lui-même – en coproduction avec les Américains de Ghost House Productions, Tri Star ayant acquis les droits du film.

Je suis passionné de cinéma fantastique, particulièrement américain. Mais j’aime beaucoup mélanger les genres… Le cinéma de genre me touche particulièrement car c’est celui avec lequel j’ai grandi et j’ai le sentiment que c’est les films de genre qui peuvent, par la mise en scène et les images, exploiter le plus pleinement la force évocatrice du cinéma. Il y a, je trouve, une pureté dans le cinéma de genre car il a tendance à éviter les discours et à s’adresser directement aux sens et aux émotions des spectateurs par le langage même du cinéma…

Filmo express

  • L’Annonce (cm, 2014)
  • Lulu (cm, 2015) co-réalisé avec Louise Dandraën
  • Dynaman (cm, 2017)
  • Cul (cm, 2019)
  • T’es morte Hélène (cm, 2021)

La nuit se traîne

    Cinéma


Genre
  • 1er LM
  • Thriller
Production
  • Daylight Films (Belgique)
  • Formosa Productions
Stade
  • Financement