Zanka Contact

Cinéma

Genre : 1er LM

Budget : 1,25 M€

Stade : Terminé

Dates de tournage : été 2019

Lieux de tournage : Casablanca, Maroc


Réalisation
  • Ismael El Iraki
Scénario
  • Ismael El Iraki
Production
  • Barney Production
  • Mont Fleuri Production (Maroc)
Coproduction
  • Velvet Films (Belgique)
Diffusion
  • Be tv
Partenaire(s)
  • CNC (Aide aux cinémas du monde, 155.000€)
  • CCM (Centre cinématographique marocain) (aide à l’écriture, 2016, 5.550€ ; avance sur recettes avant réalisation, 2017, 390.000€)
  • Fédération Wallonie-Bruxelles (aide à la production, 1ère session CSF 2018, 100.000€)
  • Prix du Scénario (finaliste du Grand prix, 2019)
  • Ateliers de l'Atlas (Festival du film de Marrakech) (2019)
Acteurs
  • Khansa Batma
  • Ahmed Hammoud
  • Said Bey
  • Mourad Zaoui
  • Vernon Dobtcheff

Synopsis

A Casablanca, l’idylle et l’odyssée mouvementée de Larsen, un rocker has-been et de Rajae, une prostituée à la voix d’or. Survivante elle-même d’un viol qui a scellé son destin, elle reconnaît en lui une blessure familière : Larsen est rescapé d’un attentat qui a brisé sa carrière et qui hante ses pensées. Leur seul horizon : la musique.
L’histoire d’amour entre les deux survivants met sens dessus-dessous un Maroc underground. Lorsque Rajae brise ses chaînes en repoussant un puissant client, les amants s’enfuient vers le Sud, ses paysages de western et ses promesses de liberté…

Précédents synopsis
Larsen, un rocker has-been qui a perdu sa voix, tombe amoureux de Rajae, une prostituée à la voix d’or. Il lui écrit des chansons qui racontent sa vie nocturne dans les rues dangereuses de Casablanca, un Maroc underground et méconnu. Leur amour met sens dessus-dessous un microcosme peuplé de maquereaux mélomanes, de flics tortionnaires et d’éleveuses de pit-bulls. Lorsque Rajae rejette un client agressif, puissant et cruel, les amants s’enfuient vers le Sud, ses paysages de western et ses promesses de liberté. Ils sont poursuivis et leur élan libertaire va tourner au drame sanglant… Leur idylle y survivra-t-elle ?

À Casablanca, l’idylle et l’odyssée mouvementée de Larsen, un rocker has-been et de Rajae, une prostituée à la voix d’or. Il essaye de s’arracher à l’héroïne, elle à la rue. Leur seul horizon : la musique. À lui, elle peut se confier, et Larsen écrit pour elle un hymne rock qui raconte sa vie de fille de nuit mieux qu’elle ne pourrait le faire elle-même.
Leur amour mettra sens dessus-dessous un Maroc underground méconnu, nocturne et dangereux, peuplé de maquereaux mélomanes, de flics tortionnaires et d’éleveuses de pit-bulls.
Lorsque Rajae brise ses chaînes en agressant un client puissant et cruel, les amants s’enfuient vers le Sud, ses paysages de western et ses promesses de liberté. Mais ils sont poursuivis et l’élan libertaire va tourner au drame sanglant… Leur idylle y survivra-t-elle ?

Zanka Contact est “un road-movie rock et romantique entre polar et film musical”.

Note d’intention
Zanka Contact n’est pas un film mais un incendie ! Le désir de ce film a avancé en moi comme un feu de forêt, en se nourrissant de tout ce qui était sur son chemin : les rues de Casablanca, ma ville natale, le rock des Variations, le western de Leone, le fusil de chasse de Lilian Gish dans La Nuit du chasseur, la gouaille d’Anna Magnani dans Mama Roma, les bios de Lou Reed ou de Keith Richards… Mais aussi le soleil noir de la drogue et la terre rouge sang du Grand Sud marocain. Pour que ce train avance dans la nuit, tout en moi servait de combustible : tout, même le pire. La voilà : l’ombre dans la pièce, le Bataclan.” (Ismaël El Iraki)

Autres infos

77e Mostra de Venise 2020 : Sélection en section Orrizonti.