Villa Caprice

Cinéma

Genre : Drame

Budget : 3,53 M€

Stade : Terminé

Dates de tournage : à partir du 20 mai 2019 (6 semaines)

Lieux de tournage : Région Ile-de-France, Ramatuelle (région Sud)

Sortie : 20/01/2021


Réalisation
  • Bernard Stora
Scénario
  • Bernard Stora
  • Pascale Robert-Diard
  • Sonia Moyersoen
Musique
  • Vincent Stora
Production
  • JPG Films
  • Bac Films Production
Coproduction
  • Umedia (Belgique)
  • France 3 Cinéma
Distribution
  • Bac Films Distribution
Diffusion
  • Canal+
  • Ciné+
  • France 3
Partenaire(s)
  • Région Ile-de-France (aide à la production, mars 2019, 221.000€)
  • Manon (Sofica)
  • CNC (aide à la musique de films, février 2020, 5.000€)
Ventes Internationales
  • Bac Films International
Casting
  • Nicolas Ronchi
Acteurs
  • Patrick Bruel
  • Niels Arestrup
  • Paul Hamy
  • Michel Bouquet
  • Irène Jacob
  • Laurent Stocker
  • Sophie Verbeeck
  • François Vincentelli

Synopsis

Avocat célèbre, Luc Germon pense avoir atteint la consécration lorsqu’il ajoute à sa clientèle Gilles Fontaine, l’un des patrons les plus puissants de France. Celui-ci est soupçonné d’avoir acquis dans des conditions douteuses une magnifique propriété, la Villa Caprice. A travers cette affaire, le juge Madec, en charge du dossier, espère renvoyer devant la justice un homme qui a toujours échappé aux poursuites engagées contre lui. Humilié et furieux d’avoir été piégé, Fontaine compte sur l’habileté de Germon pour le tirer de ce mauvais pas. Mais par un curieux retournement, ces deux hommes, en principe alliés, entrent vite en compétition. Qui prendra l’ascendant sur l’autre? Où se situe le point faible de chacun ?
Solitaire, introverti, Germon se méfie de l’intime. On ne lui connaît nulle liaison. Hôte de la Villa Caprice, il fait la connaissance de Jérémie, un jeune skipper au service de Fontaine. Une émotion inconnue le submerge. Est-ce donc cela l’amour ? Homme froid et raisonnable, comment peut-il faire place, dans sa vie, à un sentiment aussi violent que destructeur ?
Il comprend bientôt qu’il a été manipulé par Fontaine dès l’instant où celui-ci a demandé d’être son avocat. Fontaine l’a choisi par calcul, dans l’intention de favoriser une négociation en cours. Le pouvoir de Germon n’a jamais été qu’apparent, sa puissance illusoire, sa liberté de pure forme.
L’idée naît en lui de se retirer du jeu, de partir loin avec ce garçon qui désormais occupe toutes ses pensées.

Autres infos

Sélectionné au Festival du film francophone d’Angoulême 2020, en Avant-premières.