Rois du monde

Télévision

Format : 8 x 52′

Genre : Historique Fantastique

Stade : Écriture


Scénario
  • Pierre Cachia
  • Johan Rouveyre
Production
  • En Voiture Simone

Synopsis

Adaptation de la série littéraire éponyme de Jean-Philippe Jaworski paru aux éditions Les Moutons électriques.

Rois du Monde est une série historique, guerrière et fantastique se déroulant en Gaule en 600 avant J.-C.
Bellovèse, jeune prince Gaulois en exil, veut se venger de son oncle, le haut roi Ambigat, le meurtrier de son père. Lorsque ce dernier vient l’enrôler de force dans ses armées, Bellovèse se dit que le roi cherche à se débarrasser de lui. Mais le jeune prince voit aussi là l’occasion qu’il attendait. Entraîné par un dieu ancien qui a fait de lui son champion, Bellovèse veut s’illustrer au combat – et approcher ainsi suffisamment Ambigat pour pouvoir l’affronter.
Entre ses liens familiaux et les serments prêtés aux dieux, Bellovèse est prisonnier de toute part… mais il se libèrera une à une de ces chaînes qui l’entravent !

Une série historique, guerrière et fantastique ancrée dans la Gaule antique, en 600 avant J.-C.

Quatrième de couv’
Je m’appelle Bellovèse, fils de Sacrovèse, fils de Belinos. Pendant la Guerre des Sangliers, mon oncle Ambigat a tué mon père. Entre beaux-frères, ce sont des choses qui arrivent. Surtout quand il s’agit de rois de tribus rivales… Ma mère, mon frère et moi, nous avons été exilés au fond du royaume biturige. Parce que nous étions de son sang, parce qu’il n’est guère glorieux de tuer des enfants, Ambigat nous a épargnés.
Là-dessus, le temps a suivi son cours. Nous avons grandi. Alors mon oncle s’est souvenu de nous. Il a voulu régler ce vieux problème : mon frère et moi, il nous a envoyés guerroyer contre les Ambrones. Il misait sur notre témérité et notre inexpérience, ainsi que sur la vaillance des Ambrones. Il avait raison : dès le début des combats, nous nous sommes jetés au milieu du péril. Comme prévu, je suis tombé dans un fourré de lances. Mais il est arrivé un accident. Je ne suis pas mort.