Meurtres en Berry

Télévision

Format : 90′

Genre : Polar

Stade : Postproduction

Dates de tournage : du 23 septembre au 22 octobre 2020

Lieux de tournage : Nohant et ses environs, Châteauroux, Issoudun… (Berry, Région Centre-Val de Loire)


Réalisation
  • Floriane Crepin
Scénario
  • Natascha Cucheval
  • Iris Ducorps
Musique
  • Emilien Levistre
  • Xiaoxi Levistre
Production
  • Quad Drama
Coproduction
  • AT-Production (Belgique)
  • RTBF
Diffusion
  • France 3
  • RTBF
Partenaire(s)
  • Ciclic - Région Centre-Val de Loire (aide à la production, 2019, 95.000€)
Producteur Exécutif
  • Marc Brégain
  • Fauve Hautot
  • David Mora
  • Boris Terral
  • Julie-Anne Roth
  • Clarisse Lhoni-Botte
  • Bérangère McNeese
Directeur de Production
  • Julien Flick
Acteurs
  • Aurélien Wiik

Synopsis

Bois de Chanteloube. Le corps d’Antoine Noiret, éminent professeur en oncologie, est retrouvé dans la Mare au Diable. Des signes rituels retrouvés laissent penser que la victime a été sacrifiée à la faveur d’un Sabbat, une cérémonie de sorcellerie.
Véritable sacrifice humain ou débordement tragique d’une manifestation culturelle organisée par des artistes locaux ? Pour Basile Tissier, policier à Bourges envoyé sur l’enquête en tant qu’observateur, les investigations commencent au cœur de la campagne berrichonne, celle de son enfance et qu’il a fuie.
Une campagne où le rationnel se dispute à l’irrationnel des magnétiseurs et des sorciers, et où George Sand a laissé durablement sa marque. Heureusement, il peut compter sur l’aide et la clairvoyance de Solène Durel, médecin de campagne, qui connaît très bien les gens du coin mais aussi… la victime.

Dans une mare de la forêt de Canteloube, en Berry, le corps d’un éminent oncologue est retrouvé le soir d’Halloween. Des signes rituels laissent penser que la victime a été sacrifiée lors d’un Sabbat…

Paroles
Les Meurtres à… convoquent irrémédiablement paysages régionaux et patrimoin. Une partie du scénario de Meurtres en Berry tourne autour de La Mare au diable, de George Sand. “Le patrimoine littéraire fait partie intégrante de l’histoire. Autre élément : il est beaucoup question des magnétiseurs dans le Berry, alors on a aussi choisi de l’inclure dans notre fiction.” (le producteur Roman Turlure)