Maigret (ex Maigret et la jeune morte)

Cinéma

Genre : Policier

Budget : 4,6-6,09 M€

Stade : Sorti en salles / SVOD

Dates de tournage : du 8 février au 26 mars 2021 (7 semaines)

Lieux de tournage : Paris, région parisienne (Région Ile-de-France)

Sortie : 23/02/2022


Réalisation
  • Patrice Leconte
Scénario
  • Patrice Leconte
  • Jérôme Tonnerre
Musique
  • Bruno Coulais
Production
  • F comme Film
  • Ciné@
Coproduction
  • SND
  • Scope Pictures (Belgique)
Distribution
  • SND
Diffusion
  • Canal+
  • Ciné+
Partenaire(s)
  • Région Ile-de-France (aide à la production, mai 2020, 300.000€)
Ventes Internationales
  • SND
Direction de Production
  • Christophe Jeauffroy
Image
  • Yves Angelo
Casting
  • Tatiana Vialle
Acteurs
  • Gérard Depardieu
  • Jade Labeste
  • Mélanie Bernier
  • Aurore Clément
  • André Wilms
  • Hervé Pierre
  • Clara Antoons
  • Pierre Moure
  • Bertrand Poncet
  • Elizabeth Bourgine
  • Anne Loiret
Presse
  • Dominique Segall Communication

Synopsis

Adaptation du roman éponyme de Georges Simenon publié en 1954.

Maigret enquête sur la mort d’une jeune fille. Rien ne permet de l’identifier, personne ne semble l’avoir connue, ni se souvenir d’elle. Il rencontre une délinquante, qui ressemble étrangement à la victime, et réveille en lui le souvenir d’une autre disparition, plus ancienne et plus intime…

Quatrième de couv’
Maigret bâilla, poussa les papiers vers le bout du bureau. – Signez ça, les enfants, et vous pourrez aller vous coucher. Les “enfants” étaient probablement les trois gaillards les plus durs à cuire qui fussent passés par la P. J. depuis un an. L’un d’eux, celui qu’on appelait Dédé, avait l’aspect d’un gorille, et le plus fluet, qui avait un œil au beurre noir, aurait pu gagner sa vie comme lutteur forain. Janvier leur passait les papiers, une plume, et, maintenant qu’ils venaient enfin de lâcher le morceau, ils ne se donnaient plus la peine de discuter, ne lisaient même pas le procès-verbal de leur interrogatoire, et signaient d’un air dégoûté.
L’horloge de marbre marquait trois heures et quelques minutes et la plupart des bureaux du Quai des Orfèvres étaient plongés dans l’obscurité. Depuis longtemps, on n’entendait plus d’autre bruit qu’un lointain klaxon ou les freins d’un taxi qui dérapait sur le pavé mouillé. Au moment de leur arrivée, la veille, les bureaux étaient déserts aussi, parce qu’il n’était pas neuf heures du matin et que le personnel n’était pas encore là. Il pleuvait déjà, de cette pluie fine et mélancolique qui tombait toujours.

Les notes pour le dire
“J’admire le travail de Bruno Coulais depuis longtemps et j’espérais qu’on travaillerait ensemble dès que l’occasion se présenterait. Je ne suis pas du tout musicien, mais je sais ce que j’aime et ce que je n’aime pas. À chaque fois que je travaille avec un musicien, j’essaie de transcrire en mots mes envies musicales. Si je lui parle d’une musique qui rôde au-dessus du sol comme une brume un peu étrange, ou d’une musique qui plane au-dessus de nos têtes, il parvient à écrire une partition atmosphérique – en s’appuyant également sur le scénario et nos conversations. Je lui parlais d’une musique qui ne soit pas symphonique, mais très économe. Je voulais aussi que la musique ait un côté un peu obsessionnel car, pour Maigret, le film est la quête de l’identité de cette jeune fille morte. Il y a quelque chose de calme et d’entêté chez Maigret, et je voulais que la musique participe de cette opiniâtreté. Dans le même temps, j’avais envie d’une évocation un peu émue de qui était cette jeune morte – une musique plus légère qui accompagne le souvenir éventuel de la défunte.” (Patrice Leconte)

Note
C’est initialement Daniel Auteuil qui devait se glisser dans le pardessus du commissaire Maigret devant la caméra de Patrice Leconte.

Note
Initialement prévu en février-mars 2020, le tournage du film a été décalé en début d’année aux mois d’octobre-novembre prochains, puis en février-mars 2021

 

 

Autres infos

Box office France
Sortie sur 585 écrans.
Paris 14h : 2.170 entrées (27 salles)
Paris-Périphérie 14h : 3.815 entrées (87 salles)
1er jour France : 57.941 entrées (dont 19.800 entrées en AVP)
1er week-end France : 211.165 entrées (dont 19.800 entrées en AVP)
1ère semaine France : 260.011 entrées (dont 19.800 entrées en AVP)