Louis XXVIII

Télévision

Format : 10 x 20′

Stade : Postproduction

Dates de tournage : à partir du 8 novembre 2021

Lieux de tournage : Paris, région parisienne (Région Ile-de-France)


Réalisation
  • Géraldine de Margerie
Scénario
  • Géraldine de Margerie
  • Maxime Donzel
  • Niels Rahou (collaboration)
  • Camille Rosset (collaboration)
Musique
  • Benoît de Villeneuve
  • Benjamin Morando
Production
  • Ex Nihilo (David Coujard, Nicolas Blanc)
Diffusion
  • France.tv
Ventes Internationales
  • Film & Picture
Image
  • Brice Pancot (AFC)
Acteurs
  • Nadia Roz
  • Nils Othenin-Girard
  • Gilles Gaston-Dreyfus
  • Marie-France Alvarez
  • Brice Michelini
  • Anne Loiret
  • Sarah Stern
  • Jacques Bondoux
  • Axel Würsten
  • Maxence Tual
  • Clara Choï
  • Florence Müller
  • Matthieu Rozé

Synopsis

De nos jours, dans une France où la monarchie n’a jamais été abolie, un accident d’avion coûte la vie à toute la famille royale. Samia, prof naïve et sans autorité, apprend que son fils Cédric, un adolescent nigaud né d’une union passagère avec un noble, est l’héritier du trône. Désormais nommé Louis XXVIII, Cédric a de nombreux projets pour le royaume comme “l’abolition des maths” mais il va se heurter aux directives d’un régent rétrograde et prêt à tout pour le faire trébucher… Mère et fils sont ainsi propulsés au beau milieu d’une Cour où règne la perfidie et qui ne voit pas d’un bon œil l’irruption de “sans dents” au Palais…

Précédent synopsis
A Paris, de nos jours, dans une France où la monarchie n’aurait jamais été abolie. Quand un accident d’avion coûte la vie à toute la famille royale, Samia apprend que son fils, un adolescent immature et nigaud, est l’héritier du trône de France.

Louis XXVIII est décliné très précisément en 10 x 22′.

Paroles
Louis XXVIII est une uchronie, une satire politique qui puise la source de sa comédie dans les contrastes. Tradition et modernité, aristocratie et peuple de France, régent obscurantiste et ado acnéique, nobles conservateurs et reine mère fille d’immigrés… La série a pour personnage central Samia, la mère du roi. Une femme un peu transparente que les nouvelles responsabilités de son fils vont obliger à sortir d’elle-même pour, au final, l’amener à se révéler complètement. C’est bien dans les coulisses du pouvoir, au plus près des manigances et secrets d’État que cette professeure de Melun va finalement s’épanouir. Au cœur de notre projet, le portrait d’une figure féminine forte et contemporaine donc, et une réflexion sur la maternité. C’est à un dilemme de mère que se confronte Samia : cesser de se sentir responsable pour son fils, accepter de l’armer, de le laisser voler de ses propres ailes et peut-être réussir, enfin, à repenser à elle. Sauf que les conséquences de l’envol de son fils sont ici décuplées puisqu’elles engagent le royaume tout entier. Et que, de son côté, l’adolescent est bien décidé à vivre sa crise à pleine bourre…” (les auteurs Maxime Donzel et Géraldine de Margerie)