Le Sel des larmes

Cinéma

Budget : 2,492 M€

Stade : Terminé

Dates de tournage : du 2 avril au 24 mai 2019

Lieux de tournage : Région Hauts-de-France, Paris

Sortie : 14/07/2020


Réalisation
  • Philippe Garrel
Scénario
  • Philippe Garrel
  • Jean-Claude Carrière
  • Arlette Langmann
Production
  • Rectangle Productions
Coproduction
  • Arte France Cinéma
  • Close Up Films (Suisse)
Distribution
  • Ad Vitam
Diffusion
  • Ciné+ (1ère fenêtre)
  • Arte
  • RTS
Partenaire(s)
  • CNC (aide au développement, juin 2018, 36.000€)
  • Région Hauts-de-France (aide à la production, septembre 2018, 150.000€)
  • Office fédéral de la Culture (OFC, Suisse) (aide à la coproduction, septembre 2018, 140.000CHF)
  • Cinéforom / Fédération romande pour le cinéma (Suisse)
  • Cofinova (Sofica)
  • Cinéventure (Sofica)
  • Procirep
Ventes Internationales
  • Wild Bunch
Directeur de Production
  • Serge Catoire
Musique
  • Jean-Louis Aubert
Acteurs
  • Logann Antuofermo
  • Oulaya Amamra
  • André Wilms
  • Louise Chevillotte
  • Souheila Yacoub
  • Martin Mesnier
Presse
  • Agnès Chabot

Synopsis

Les premières conquêtes féminines d’un jeune homme et la passion qu’il a pour son père.
C’est l’histoire d’un jeune provincial qui monte à Paris pour passer un concours d’entrée à une grande école et qui croise une jeune fille avec qui il a une courte aventure. Rentré au pays chez son père, le jeune homme retrouve une ancienne connaissance avec qui il renoue et décide de s’installer, quand la jeune fille de Paris débarque. Le jeune homme se défile, et peu de temps après c’est la jeune provinciale qui tombe enceinte.
Le jeune homme ayant réussi son examen monte à Paris pour étudier, abandonnant la jeune fille enceinte. La jeune fille va alors voir le père du jeune homme et lui avoue tout. Le père veut s’en mêler, mais à Paris le jeune homme est tombé amoureux d’une troisième jeune fille avec qui il vit.

Au travers des pérégrinations amoureuses de son personnage principal, Le Sel des larmes raconte l’histoire d’un jeune homme dont la vie se construit entre acceptation et rejet de la figure paternelle.

Après L’Amant d’un jour, Philippe Garrel poursuit son exploration des liens familiaux en particulier de celui qui unit un père et son fils.

Autres infos

Sélection en compétition au Festival de Berlin 2020.