La Vie après Siham

Cinéma

Genre : Documentaire

Budget : 0,7 M€

Stade : Développement

Dates de tournage : juin 2021

Lieux de tournage : Egypte, France


Réalisation
  • Namir Abdel Messeeh
Scénario
  • Namir Abdel Messeeh
Production
  • Les Films d’Ici
Coproduction
  • Oweda Films (Egypte)
Partenaire(s)
  • Ateliers de l'Atlas (Festival du film de Marrakech) (2020)

Synopsis

Alors qu’il réalise un documentaire sur son propre deuil familial, Namir, cinéaste en crise de la quarantaine, se rend au Caire animer un atelier d’écriture. Sa rencontre avec des stagiaires en quête de liberté créative va déclencher un processus de transformation qui lui permettra d’entrevoir la finalité de ce film qu’il ne parvient pas à finir : rendre hommage à ses parents en acceptant d’embrasser la vie pleinement.

Note d’intention
“Il y a un an, j’ai offert un chat à mes enfants. Cela les a remplis de joie. Ma première pensée a été : un jour, mes enfants pleureront sa perte. Quand j’ai choisi ce chat, j’ai aussi choisi d’accueillir la tristesse de la séparation. C’est un paquet. On ne peut pas avoir la joie sans la tristesse. J’ai accepté qu’ils connaissent cette souffrance parce que l’expérience d’amour qu’ils vivront sera finalement plus forte. Je sais qu’elle vaudra le coût. Ils seront tristes. Puis viendra la reconnaissance de l’avoir connu. Lorsqu’il nous apprend à accepter de dire au revoir à nos parents, de dépasser la souffrance de l’abandon pour nous connecter à la gratitude et à la reconnaissance, le chemin du deuil nous permet une renaissance. C’est cette histoire-là que je souhaite vous raconter dans La Vie après Siham.” (Namir Abdel Messeeh)