Carlos Ghosn, le fugitif

Télévision

Format : 6 x 52′

Genre : Thriller

Stade : Développement


Réalisation
  • Frédéric Jardin
Scénario
  • Stéphane Osmont
Production
  • Federation Entertainment
Acteurs
  • François Cluzet

Synopsis

Adaptation libre de l’ouvrage Le Fugitif, les secrets de Carlos Ghosn de Régis Arnaud et Yann Rousseau publié aux éditions Stock.

Un thriller mâtiné de suspense politico-financier.

Quatrième de couv’
Jusqu’au bout Carlos Ghosn aura été le maître de son destin exceptionnel.
Né au Brésil de parents libanais, éduqué en France, patron incontesté de l’alliance Renault-Nissan, célébré partout, il incarnait depuis vingt ans la mondialisation. La réussite. Le 19 novembre 2018, ceux qui l’adulaient l’ont jeté en prison devant les caméras du monde entier. Craignant un procès à l’issue écrite d’avance, il s’est finalement arraché à ses gardes.
Complot politico-économique ou hold-up en col blanc ? Les deux, peut-être. Les auteurs ont remonté le cours de sa vie, de son enfance hantée par un terrible secret à sa cellule de Tokyo. Ils ont rencontré les personnages de son histoire, copains de classe, soutiens loyaux, ennemis jurés et relations d’affaires, et décrivent la métamorphose d’un homme adulé puis conspué, public mais inconnu.

Qui c’est Carlos Ghosn ?
Carlos Ghosn, le sauveur de Renault et de Nissan, a longtemps été l’homme le plus puissant du monde automobile. Idolâtré au Japon, craint en France, accueilli par les chefs d’État et honoré par l’élite économique internationale, le « French guru » était un demi-dieu intouchable.
Jusqu’au jour où, dénoncé par ses propres collaborateurs, il est jeté en prison tel un vulgaire malfrat. La justice nippone l’accuse d’avoir détourné à des fins personnelles près de 300 millions d’euros. Pendant des mois, elle tente de lui arracher des aveux tandis que Carlos Ghosn organise en secret son évasion rocambolesque. C’est caché dans une malle-régie qu’il échappera à ses geôliers.
Désormais fugitif international, captif au Liban, Carlos Ghosn est passé de la grandeur à la décadence.