Le Lion de la Teranga (ex Capitaine Mbaye)

Cinéma

Genre : Historique

Budget : 1,81 M€

Stade : Développement

Dates de tournage : 2022

Lieux de tournage : Sénégal, Rwanda


Réalisation
  • Joël Karekezi
Scénario
  • Joël Karekezi
Production
  • Tact Production
  • Néon Rouge Production (Belgique)
Coproduction
  • Karekezi Film (Rwanda)
  • Indigo Mood (Sénégal)
Partenaire(s)
  • Fédération Wallonie-Bruxelles (aide à l’écriture, 2ème session CSF 2019, 12.500€)
  • Fonds Image de la Francophonie - OIF (aide au développement, octobre 2019, 10.000€)
  • Ateliers de l'Atlas (Festival du film de Marrakech) (2020)

Synopsis

Capitaine Mbaye, un casque bleu sénégalais est en poste au Rwanda en 1994 alors que le pays est déjà en proie à de graves tensions. Charismatique, il se lie d’amitié avec la population, sans distinction d’ethnies. Alors que le génocide se prépare il tente d’avertir et de faire réagir sa hiérarchie, mais toutes ses tentatives restent vaines et les massacres commencent. Au mépris du danger et de sa hiérarchie, il va tout faire pour sauver un maximum de vies.

Précédent synopsis
Le capitaine Mbaye, un casque bleu sénégalais est en poste au Rwanda en 1994. Il tente d’avertir sa hiérarchie que le génocide se prépare, mais toutes ses tentatives restent vaines et les massacres commencent. Au mépris du danger et de sa hiérarchie, il va tout faire pour sauver un maximum de vies…

Note d’intention
“Ce qui me touche dans le personnage de Mbaye c’est sa capacité à se rebeller contre le pouvoir en place, à retrouver son jugement et à exercer son libre arbitre dans un moment de crise intense où on attend de lui une obéissance aveugle en tant que soldat. Il refuse de se soumettre au nom de ses valeurs, très simples en apparence mais très puissantes une fois appliquées. Un homme qui n’ignore pas les risques et les conséquences qui peuvent être tragiques. Un homme qui a justement un sursaut d’humanité dans un contexte où il n’y a plus ni raison, ni compassion. Néanmoins, je n’ai aucun désir de présenter Mbaye comme un super-héros, pour moi c’est un homme du quotidien, qui, à un instant donné agit héroïquement. C’est par des actions et des gestes très simples qu’il va s’engager. Son courage se développe dans un contexte particulier, faisant de lui une figure mythique et inaccessible au commun des mortels.” (Joël Karekezi)