Boy from Heaven

Cinéma

Genre : Thriller politique

Budget : 6,5 M€

Stade : Postproduction

Dates de tournage : juillet-août 2021 (49 jours)

Lieux de tournage : Turquie (Istanbul, Adana), Suède (Göteborg)


Réalisation
  • Tarik Saleh
Scénario
  • Tarik Saleh
Production
  • Memento Films Production
  • Atmo (Suède)
Coproduction
  • Kasbah Films (Maroc)
  • Bufo (Finlande)
  • Arte France Cinéma
Distribution
  • Memento Films Distribution
Diffusion
  • Canal+
  • Ciné+
  • Arte
Partenaire(s)
  • Eurimages (aide à la coproduction, mai 2020, 470.000€)
  • Film i Väst (Suède)
  • Région Ile-de-France (aide à la production, janvier 2021, 200.000€)
  • Aide aux cinémas du monde (ACM)
Ventes Internationales
  • Memento Films International
Acteurs
  • Fares Fares

Synopsis

Le Caire, de nos jours. Adam commence ses études à l’université Al-Azhar, siège du pouvoir de l’Islam sunnite. Recruté par les services de sécurité égyptiens, il devient espion malgré lui et va vite découvrir une conspiration dont l’onde de choc pourrait bien s’étendre au-delà des murs de la prestigieuse institution…

Après Le Caire confidentiel , le cinéaste suédois d’origine égyptienne Tarik Saleh poursuit son exploration du monde musulman moderne, dans un thriller politique dont l’action se déroule dans une prestigieuse université religieuse au Caire. Le jour de la rentrée, le grand Imam s’effondre, mort, devant les étudiants. Démarre alors une guerre d’influence sans pitié pour lui succéder.
“J’ai envie d’ouvrir une boîte de Pandore et d’y embarquer le public avec moi. Montrer un monde lui-même imbriqué dans un univers plus large qu’aucune caméra n’a encore filmé. Ce n’est pas un film à proprement parler sur l’Islam, mais sur l’idéologie et la guerre des idées. Un propos plus politique que religieux.” (Tarik Saleh).

Un thriller politico-religieux contemporain.

Un Au nom de la rose musulman contemporain” dixit le producteur Alexandre Mallet-Guy.