Alexia, notre fille

Télévision

Format : 6 x 52′

Genre : Drame

Stade : Développement


Production
  • Gaumont TV France
  • Nac Films

Synopsis

Adaptation du récit éponyme de Isabelle et Jean-Pierre Fouillot avec Thomas Chagnaud paru aux éditions Robert Laffont.

Une mini-série sur l’affaire Daval.

Quatrième de couv’
Affaire Daval. La vérité sur l’assassinat de notre fille. “Elle s’appelait Alexia. C’était notre fille. Et cela fait quatre ans qu’elle a été tuée par celui qui lui avait promis de l’aimer. Depuis, nous ne vivons plus. Nous survivons.”
Le 30 octobre 2017, il est environ 15 heures lorsqu’un élève gendarme découvre dans un fourré, en lisière du bois d’Esmoulins, le corps sans vie et partiellement calciné d’une jeune femme. Pour lui, cela ne fait guère de doute, il s’agit très certainement d’Alexia Daval, disparue deux jours plus tôt. La confirmation de l’identité de la victime fait basculer les parents d’Alexia dans l’horreur. Pendant trois mois, leur gendre, Jonathann, s’assoit à leur table, pleure avec eux, parle d’Alexia, de son absence, de l’amour qu’il lui portait et de l’impossibilité pour lui de vivre sans elle, alors que dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017, il l’a frappée à mort avant de l’étrangler, de transporter son corps dans la forêt et d’y mettre le feu. Quatre ans après avoir vécu l’insoutenable, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d’Alexia, ont choisi de raconter leur histoire pour lui rendre hommage, la faire revivre et tenter enfin de comprendre ce qui lui est arrivé.