Abou Leila

Cinéma

Genre : 1er LM

Budget : 0,75-1 M€

Stade : Terminé

Dates de tournage : novembre-décembre 2018

Lieux de tournage : Alger, désert du Sahara

Sortie : décembre 2019


Réalisation
  • Amin Sidi-Boumédiène
Scénario
  • Amin Sidi-Boumédiène
Production
  • Thala Films (Algérie)
  • In Vivo Films
Distribution
  • UFO Distribution
Partenaire(s)
  • TorinoFilmLab (2017)
  • Open Doors (Bourse d'aide au développement - Festival de Locarno) (2015)
  • CNC (Aide aux cinémas du monde)
  • Région Nouvelle-Aquitaine
  • Atelier de la Cinéfondation (Festival de Cannes) (2016)
  • Doha Film Institute
  • Département de la Charente-Maritime
Ventes Internationales
  • Films Boutique
Acteurs
  • Slimane Benouari
  • Lyes Salem
  • Azouz Abdelkader
  • Fouad Megiraga
  • Meryem Medjkane

Synopsis

Algérie, 1994. S. et Lotfi, deux amis d’enfance, traversent le désert à la recherche d’Abou Leila, un dangereux terroriste. La poursuite semble absurde, le Sahara n’ayant pas encore été touché par la vague d’attentats. Mais S., dont la santé mentale est vacillante, est convaincu d’y trouver Abou Leila. Lotfi, lui, n’a qu’une idée en tête : éloigner S. de la capitale. Pourtant, c’est en s’enfonçant dans le désert qu’ils vont se confronter à leur propre violence.

Précédent synopsis
Algérie, 1994. Le terrorisme fait rage depuis bientôt deux ans dans le nord du pays, chaque jour amenant son lot de morts et d’horreurs. Samir et Lotfi, deux amis d’enfance, traversent le désert algérien à la recherche d’Abou Leila, un dangereux terroriste. La poursuite semble absurde, le Sahara n’ayant pas encore été touché par la vague d’attentats et d’assassinats qui secoue le pays, mais Samir, dont la santé mentale est vacillante, est convaincu de la véracité de l’information. Lotfi, lui, n’a qu’une idée en tête : éloigner Samir le plus loin possible de la capitale, le sachant trop fragile pour supporter plus de sang versé. En proie à des cauchemars et autres hallucinations de plus en plus terrifiants, Samir semble prêt à basculer à tout instant.
S’approchant de la planque supposée d’Abou Leila, ils apprennent qu’un mal mystérieux frappe un autre village, non loin de là. Trois enfants ont trouvé la mort dans des circonstances aussi horribles que suspectes. Les habitants, de paisibles touaregs n’ayant jamais vu pareilles horreurs, refusent de croire qu’un homme soit capable de tels crimes et pensent reconnaître l’attaque d’une bête sauvage, peut-être mythique ou possédée par un djinn, ces diables du désert qui parcourent les dunes sans relâche.
Samir, lui, est convaincu qu’il s’agit d’Abu Leila. Lotfi est obligé de suivre son ami, et de s’enfoncer avec lui dans le cycle implacable de la violence aveugle.

Autres infos

Sélection officielle compétition long métrage de la 58e Semaine de la critique (Festival de Cannes 2019)