A trop aimer

Télévision

Format : 90′

Stade : Développement


Réalisation
  • Arnaud Sélignac
Scénario
  • Arnaud Sélignac
Production
  • Panama Productions

Synopsis

Adaptation du roman éponyme de Alissa Wenz paru aux éditions Denoël.

C’est l’histoire d’une femme qui rencontre Tristan, un artiste génial qui lui semble hors du commun. Ell tombe follement amoureuse de lui, mais elle se rend bientôt compte qu’il traverse, en sa compagnie, des moments de folie, avec des crises de plus en plus nombreuses et violentes. Malgré tout, elle s’y habitue peu à peu, jusqu’à l’inacceptable…

Quatrième de couv’
Il n’y avait aucun doute : Tristan était violemment épris.
Elle le rencontre, et c’est un émerveillement. Tristan est un artiste génial qui transforme le rêve en réalité. À ses côtés, la vie devient une grande aire de jeux où l’on récite des poèmes en narguant les passants. Il ne ressemble à personne, mais cette différence a un prix. Le monde est trop étriqué pour lui qui ne supporte aucune règle. Ses jours et ses nuits sont ponctués d’angoisses et de terreur. Seul l’amour semble pouvoir le sauver. Alors elle l’aime éperdument, un amour qui se donne corps et âme, capable de tout absorber, les humeurs de plus en plus sombres, de plus en plus violentes. Jusqu’à quel point ? Au point de s’isoler pour ne plus entendre les insultes, au point de mentir à ses proches, au point de s’habituer à la peur ? Est-ce cela, aimer quelqu’un ?
Un premier roman d’une rare justesse sur l’emprise amoureuse.