Stella est amoureuse (ex 1986)

Cinéma

Stade : Préparation

Dates de tournage : automne 2020

Lieux de tournage : Région Ile-de-France


Réalisation
  • Sylvie Verheyde
Scénario
  • Sylvie Verheyde
  • William Wayolle
Production
  • Atelier de Production
Coproduction
  • Pictanovo
Partenaire(s)
  • CNC (aide au développement, 2018, 42.000€ ; Avance sur recettes, février 2020)
  • Région Hauts-de-France (aide à l’écriture, novembre 2018, 15.000€)
  • Manon (Sofica)
Casting
  • François Guignard
Acteurs
  • Karole Rocher
  • Benjamin Biolay

Synopsis

La suite de Stella (2018). Un film donc encore largement autobiographique où la réalisatrice Sylvie Verheyde s’attache cette fois à l’année du Bac. C’est les années 1980, la Terminale, la capitale, les Bains-Douches…

L’action se passe dans les années 1980.
L’héroïne, Stella, a aujourd’hui 16 à 18 ans,. Elle a du charme et est plutôt brune. Issue d’un milieu populaire – ses parents tiennent un bar d’ouvriers dans le 13ème – Stella a un monde intérieur riche, elle est maligne et aime danser…

Rappel
Dans Stella, qui se passe au milieu des années 1970 à Paris, on suivait une petite fille de 11 ans, Stella donc, qui, chaque jour, quitte le treizième arrondissement populaire où ses parents tiennent un bar ouvrier, pour entrer en sixième dans son lycée des beaux quartiers. Petit à petit, la fillette mûrit et change de regard sur ce qui l’entoure. Au début, Stella, totalement sceptique, se couche pleine de doutes sur l’utilité de faire des études : “Ce lycée, il paraît que c’est une chance. J’sais pas pour moi. J’ai pas envie d’y retourner. Il ne faut pas que j’y pense.” Quand le film s’achève, la dernière réplique de Stella est : “Si ce lycée, c’est ma chance, je vais peut-être la prendre”.
Stella, sorti en salles le 12 novembre 2018 après être passé par le Festival de Venise, avait été produit par Bruno Berthemy, avec le soutien de l’Avance sur recettes du CNC et la participation d’Arte et de Canal+, pour un budget de 2,38 millions d’euros. Le film avait réalisé 100.000 entrées.

Note
Prévu initialement à Paris à l’été 2020, le tournage a été repoussé à l’automne.